Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

En fin de contrat avec le Castres Olympique, Scott Spedding annonce sa retraite

-
Par , France Bleu Occitanie

À 33 ans, l'international français n'a pas trouvé de nouveau club. Il préfère mettre un terme à sa carrière.

Scott Spedding, après un entraînement avec le Castres Olympique.
Scott Spedding, après un entraînement avec le Castres Olympique. © Radio France - Mathieu Ferri

Castres, France

Il n'aura passé qu'un an au Castres Olympique, et il n'ira pas plus loin. Scott Spedding annonce ce jeudi sur son compte Instagram qu'il met un terme à sa carrière.

Des hauts et des bas, mais quelle belle expérience ! Le rugby fait partie de ma vie depuis mon enfance et ça continuera d'être le cas, mais je ne jouerai plus à ce sport fabuleux.

À 33 ans, l'international français n'a pas trouvé de nouveau club, alors qu'il était en fin de contrat avec le club tarnais.

Contre le statut de "joueur issu des filières de formation" qui lui avait été refusé

Sud-Africain de naissance, Spedding était arrivé en France en 2008, en intégrant le club de Brive (2008-2012). Il avait ensuite joué à l'Aviron Bayonnais (2012-2015) et à l'ASM Clermont-Auvergne (2015-2018), avant de rejoindre le Castres Olympique l'an dernier.

L'ailier avait obtenu la nationalité française en 2014, ce qui lui a permis de porter le maillot du XV de France. Il a joué 23 matches avec les Bleus. Il s'était lancé en 2018 dans une bataille juridique contre le dispositif des "Jiff" (Joueur issu des filières de formation), instauré par la Ligue nationale de rugby pour protéger la formation française, qui l'empêchait selon lui de trouver un employeur.  Scott Spedding ne dispose pas de ce statut car il n'a pas passé trois saisons dans un centre de formation français.  Après s'être vu refuser le statut de Jiff par la Fédération française de rugby, il a été débouté par le Conseil d'Etat, en référé puis sur le fond, à qui il demandait de suspendre l'exécution de la décision de la LNR d'augmenter le nombre de JIFF.