Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

En route pour la Finale de Pro D2 : les festivités à Bayonne

-
Par , France Bleu Pays Basque, France Bleu Béarn

Pau et son stade du Hameau vont troquer leur traditionnel vert pour le ciel et blanc bayonnais et, à un degré un peu moindre, le noir et blanc briviste. A 100 kms du Parlement de Navarre, les préparatifs vont bon train. Près de 9.000 bayonnais sont attendus et la réception en cas de titre déjà prête

Les supporters bayonnais s'étaient fortement mobilisés lors de la dernière finale du club en 2016 contre Aurillac à Toulouse
Les supporters bayonnais s'étaient fortement mobilisés lors de la dernière finale du club en 2016 contre Aurillac à Toulouse © Radio France - Olivier Uguen

Bayonne, France

Le hasard fait bien les choses. Ou pas. En choisissant le stade du Hameau à Pau le 6 février dernier pour accueillir, pour la première fois, la finale de Pro D2, la Ligue Nationale de Rugby (LNR) ne s'attendait sans doute pas à faire autant d'heureux, et de mécontents. Les vernis se sont évidemment les Bayonnais, finalistes inattendus, qui seront quasiment à la maison, séparés de la préfecture de seulement 100 kms, quand les Briviste devront se coltiner 380 bornes.

Le Hameau en bleu et blanc

Si toutes les places (18.300), mises en vente depuis le 28 mars, ont trouvé preneur et que celles accordées à Brive et Bayonne - 4.000 billets pour chacun des clubs - ont été écoulées, le stade palois devrait avoir une forte connotation ciel et blanche, couleurs traditionnelles du club basque. Dès samedi soir, quelques heures à peine après la qualification de l'Aviron en terre oyonnaxienne, les places encore disponibles sur la billeterie en ligne de la LNR se sont envolées.

De nombreux supporters bayonnais, qui n'ont pas réussi à se procurer les places mises en vente par le club, se sont également rués sur les sites de revente de places notamment la bourse d'échange mise en place par la Ligue. En ajoutant ceux qui avaient pris leur place en amont, ce sont près de 9.000 partisans de l'Aviron qui sont attendus ce dimanche au Hameau.

Attention aux bouchons

Embouteillages à prévoir puisque la plupart des bleus et blanc se déplaceront en voiture. Ils sont un peu moins de 2000 à prendre le car. Trente-trois bus ont été affrêtés. Le plus gros du contingent, soit 21 véhicules, est organisé par la Peña Baiona. Il partira dès 9h dimanche matin du parking de la salle Lauga. D'autres s'élanceront depuis les villes du pays basque comme Hasparren, Briscous ou encore Larressore, notamment.

Les supporters qui n'ont pas obtenu de place et ne pourront se rendre à Pau sont invités à suivre la rencontre sur écran géant à la salle Lauga. Elle ouvrira ses portes dès 13h15. L'entrée est gratuite mais ne pourra pas accueillir plus de 2.000 personnes.

Célébration éventuelle à Jean-Dauger

Les joueurs et la direction technique bayonnaise partiront dès samedi matin. Ils ont rendez-vous au stade du Hameau pour un point presse à 13h30, suivi à partir de 14h d'une mise en place sur la pelouse de la finale. Ils resteront ensuite dans la cité d'Henri IV pour passer la nuit et prendre la colation d'avant-match. 

Le club bayonnais et la mairie ont également prévu la soirée de dimanche en cas de victoire de l'Aviron, synonyme d'un premier titre de champion de France depuis 1943 et de montée en Top 14. On ne revivra pas la scène de liesse de la montée de 2016 devant l'hôtel de ville, celui-ci étant mobilisé par les élections européennes. C'est le stade Jean-Dauger qui sera l'écrin des festivités. Les portes ("petite tribune" et "fronton" uniquement) ouvriront à 19h. Les joueurs, entraineurs, encadrants et dirigeants de l'Aviron et le bouclier de Brennus sont attendus entre 20h et 20h30.

En cas de défaite, en revanche, ce sera tout le monde au dodo pour se préparer déjà au match de rattrapage. Le perdant recevra en effet Grenoble dimanche 2 juin pour un match de barrage pour la montée en Top 14.