Rugby DOSSIER : Rugby - La saison 2015-2016 de l'USAP

Eric Bayle (Canal plus) : "Je ne comprends pas ceux qui râlent contre les matchs de PRO D2 télévisés le jeudi soir"

Par Cyrille Manière, France Bleu Roussillon et France Bleu mercredi 30 mars 2016 à 19:00

Eric Bayle, monsieur rugby sur canal Plus
Eric Bayle, monsieur rugby sur canal Plus © Maxppp - R. Brunel

Le chef de la rédaction rugby de canal plus répond à ceux qui sont sceptiques sur les matchs de D2 le jeudi soir. Perpignan va jouer les quatre prochains jeudis. L'USAP et les clubs télévisés sont-ils pénalisés ? Les supporters aussi ? Eric Bayle donne son avis à France Bleu.

France Bleu Roussillon : Quel bilan tirez-vous de la diffusion des matchs le jeudi soir ?

Eric Bayle : C'est une grande satisfaction. C'est un nouveau créneau qu'on avait proposé à la Ligue Nationale de Rugby pour sortir la PRO D2 de la concurrence du Top14. On a beau dire ce qu'on veut mais le Top 14 écrasait la PRO D2 qui était dans l'anonymat médiatique du week-end classique. En avançant les matchs au jeudi et aussi au vendredi, on sait que ça ne fait pas plaisir à certains supporters et que ça ennuie quelques fois les présidents de clubs mais c'est une bonne réussite, ça fait de l'audience. Les amateurs de rugby vous le diront, ils regardent les matchs.

On a passé  deux fois le cap des 200.000 abonnés, c'est considérable pour un match de PRO D2, on a fait 250.000 pour Biarritz-Bayonne, on a fait 220.000 sur Bayonne-Lyon. On approche les 200.000 pour des matchs de l'USAP mais aussi de Béziers. Nous sommes absolument ravis  de ce nouveau contrat qui nous permet de diffuser les matchs le jeudi soir.

Eric Bayle : "Près de 200.000 abonnés devant les matchs de l'USAP"

Ce n'est pas depuis cette année qu'Aimé-Giral n'est pas plein

FBR : Les supporters et même certains présidents de club estiment que ces matchs le jeudi ont tendance à vider les stades,  est-ce que vous, ça ne vous gêne pas de diffuser des matchs avec des tribunes nettement moins garnies ?

EB : J'ai connu des gens qui disaient que la télévision vidait les stades, c'était dans les années 60 - 70, et c'était des dirigeants de football. Ils ont bien changé d'avis depuis. La PRO D2 n'existe fortement qu'à travers son exposition médiatique à la télévision et la PRO D2 est un événement chanceux puisque Canal, Eurosport et France 3 s'y intéressent. Qui parle de l'USAP à part vous à France Bleu Roussillon, à part l'Indépendant et Midi-Libre ? Qui parle de l'USAP au niveau national à part les chaînes qui retransmettent la PRO D2 ? Qu'est-ce-qui fait qu'aujourd'hui les amateurs de rugby de la France entière suivent l'USAP ? C'est parce qu'elle est télévisée et notamment sur Canal Plus qui fait les plus grosses audiences de PRO D2.

Eric Bayle : "ce n'est pas à cause de la télé si Aimé-Giral ne fait pas le plein

Alors, nous nous sommes fixés  des limites avec la LNR, un maximum de trois diffusions à domicile pour chaque club pour ne pas bousculer les habitudes avec un petit rajout sur les toutes dernières journées du championnat. L'USAP n'aura joué le jeudi à Aimé-Giral que quatre fois dans la saison. Je n'y vois donc pas l'explication du stade vide. Ce n'est pas depuis cette année qu'Aimé-Giral n'est pas plein c'est depuis que l'USAP est descendue en PRO D2. A eux d'être efficaces et ils le sont, ils sont bien classés. A eux de faire parler d'eux à travers leurs résultats et leur exposition médiatique et les supporters se déplaceront voir Perpignan-Bayonne et Perpignan-Albi. Je pense que l'USAP est en train de tout faire pour que les supporters reviennent à Aimé-Giral.

"Je pense que la PRO D2 la saison prochaine sera reconduite dans ces horaires-là qui donnent satisfaction à la Ligue"

FBR : Pour vous l'USAP  est une tête d'affiche et fait de l'audience et il était donc incontournable qu'elle soit télévisée les quatre prochains jeudis ?

EB : Bien sûr, il ne faut pas se plaindre, Perpignan fait partie des têtes d'affiche de la PRO D2. J'ai envie de dire qu'il n'y a plus d'intérêt à diffuser Lyon puisqu'ils sont déjà en Top 14 ! Mais entre Perpignan, Aurillac, Béziers et Bayonne c'est là que c'est chaud ! Pour moi l'impact sur l'USAP est minime. Vous dîtes quatre diffusions consécutives mais seulement deux à domicile donc ça veut dire que les supporters qui ne vont pas se déplacer vont pouvoir regarder sur canal plus sport  Montauban - Perpignan et cette semaine Lyon - Perpignan. Avant, c'était des matchs qui n'étaient pas diffusés !

Que fait le supporter quand le match n'est pas diffusé à la télé ? Il l'écoute chez vous à la radio, c'est pas mal pour vous mais c'est quand même aussi très bien à la télé et cette saison grâce à la couverture exceptionnelle de la PRO D2, le supporter de l'USAP va pouvoir regarder Lyon - USAP sur canal plus sport et à mon avis il sera heureux.

Eric Bayle ne comprend pas les présidents de PRO D2 qui râlent - Maxppp
Eric Bayle ne comprend pas les présidents de PRO D2 qui râlent © Maxppp

FBR : Qu'en sera-t-il la saison prochaine, les matchs le jeudi seront maintenus ?

EB : J'ai envie de dire aux supporters de l'USAP que la saison prochaine ça ne va peut-être pas les concerner puisqu'ils joueront le samedi et le dimanche en Top 14, c'est tout le mal que je leur souhaite. Sinon, je pense que la PRO D2 la saison prochaine sera reconduite dans ces horaires-là qui donnent satisfaction à la Ligue. Le club de PRO D2 perd énormément en exposition médiatique quand il descend du Top 14.  C'est valable pour les sponsors maillot. Les présidents de D2 doivent le comprendre et je pense qu'ils le comprennent, quand leur club fait de grosses audiences sur canal plus sport c'est quand même très bien pour l'image de leur club et pour vendre leurs partenaires. Donc, parfois je ne comprends pas très bien quand certains râlent.

Eric Bayle : "L'USAP donne du relief à la PRO D2"

FBR : Pour terminer, un petit commentaire personnel : est-ce que  l'USAP manque au Top 14 ?

EB : L'USAP est vraiment l'un des clubs historiques. Bien sûr qu'il manque au Top 14 mais en même temps il donne du relief à la PRO D2 comme Bayonne ou Béziers qui sont avec Lyon les têtes d'affiche cette saison. Oyonnax et Agen vont certainement descendre, Lyon va monter. Franchement pour canal si  l'USAP ou Bayonne remontent , on serait ravis. Celui des deux qui ne remontera pas sera incontestablement une tête d'affiche de la D2 la saison prochaine et un club à suivre. Mais, je le redis, tout le mal que je souhaite aux supporters de l'USAP est que leur club joue le samedi ou le dimanche la saison prochaine.

Reverra-t-on Isabelle Ithurburu à AImé-Giral ? - Maxppp
Reverra-t-on Isabelle Ithurburu à AImé-Giral ? © Maxppp

L'avis de François Rivière, Président de l'USAP

Dans Lundi c'est rugby sur France Bleu Roussillon, le président de l'USAP avait donné son avis sur les matchs télévisés le jeudi soir.

François Rivière : "Il y a pire que les matchs le jeudi c'est les matchs le vendredi à 19 heures. Le jeudi quand ils sont à 20h45, le public peut encore avoir le temps de venir au stade. Dans la catastrophe il y a plus catastrophique c'est le vendredi à 19 heures. J'étais défavorable à cette mesure comme le président de Montauban. On a un fond de commerce très important qui est le public. A Aimé-Giral on a des supporters qui viennent pour encourager l'équipe mais aussi pour consommer et vivre l'événement. Quand il y a un match le jeudi à 21 heures, les gens ne vont pas à la brasserie et à la boutique. Pour l'USAP c'est clair on a perdu 30% de nos recettes cette année. Dans le budget on avait un montant prévisionnel de un million 9 et dans le meilleur des cas on sera à 1 million 3.

Il y a des pertes au niveau des abonnés mais regardez les matchs à la télé. Est-ce vraiment intelligent de montrer un jeudi soir des matchs avec 2 ou 3.000 personnes dans le stade ? Oui, les audiences sont bonnes et c'est bien pour la popularité du sport mais soyons prudents si entre temps on ruine les clubs ! La perte de recette que nous avons à l'USAP est quatre fois supérieure à la hausse de redevance télé !"