Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

XV de France : "On veut rentrer dans le top 3 mondial", annonce Fabien Galthié depuis le Lot

Ce mercredi, Fabien Galthié, le nouveau sélectionneur du XV de France, organise le premier séminaire de son nouveau staff dans son village de Montgesty, au nord de Cahors, dans le Lot. Son objectif : "faire entrer l'Équipe de France dans le top 3 mondial" et apaiser les relations avec les clubs.

Fabien Galthié, nouveau sélectionneur du XV de France aux côtés de Raphaël Ibanez, le manager
Fabien Galthié, nouveau sélectionneur du XV de France aux côtés de Raphaël Ibanez, le manager © Radio France - Winny Claret

Montgesty, France

Le nouveau sélectionneur de l'équipe de France de rugby, Fabien Galthié entend bien faire bouger le rugby français. Le sélectionneur du XV de France organisait ce mercredi une grande conférence de presse, non pas à Marcoussis mais dans son village de Montgesty, près de Cahors.

Arrivé vers 11h dans la salle communale de cette petite commune lotoise, Fabien Galthié s'installe aux côtés de Raphaël Ibanez, son manager général et il prévient : "On est réunis ici depuis dimanche pour construire une feuille de route et redevenir une nation majeure du rugby mondial. Pour regagner des matchs et rentrer dans le top 3 mondial."

Raphaël Ibanez prend ensuite la parole : "En tant que manager général du XV de France, je vais gérer le travail du staff et des joueurs mais aussi la vie hors des terrains. On veut qu’il y ait une vraie appartenance au groupe France. Le second volet de ma mission c’est celui d’organiser nos actions auprès des clubs et de la Ligue. On a une vraie volonté d’écouter les clubs. "

Prochaine étape : les Landes , "un retour aux racines"

Raphaël Ibanez annonce également que "la prochaine étape collective du XV de France"  sera dans ses Landes natales,"début décembre". Il s'agira en fait d'un 2e séminaire entre coachs comme celui qui se tient à Montgesty depuis dimanche. Fabien Galthié abonde : "Quoi de mieux que de revenir à nos racines pour construire notre projet. Ça donne de la force de revenir ici et de la force on en a besoin." Le sélectionneur lotois sait de quoi il parle puisqu'il a lui-même choisi de faire cette conférence de presse à Montgesty, petit village de 335 habitants où il a grandi et où il a découvert, selon ses mots "un sport qui a changé (s)a vie, le rugby." Son père, Jean-Noël Galthié, est par ailleurs maire de cette commune.

Améliorer les relations avec les clubs et faire de la place aux jeunes

Concernant les relations entre l'Equipe de France et les clubs, souvent sources de tension, Fabien Galthié précise qu'il a eu des discussions dès le retour de la Coupe du monde avec les représentants des clubs (Ugo Mola de Toulouse, Franck Azéma pour Clermont, et Laurent Travers pour le Racing 92). "Ils reprochaient le désengagement des joueurs pendant les périodes de rencontres internationales comme le Tournoi des Six Nations. On a donc choisi de convoquer avant chaque rencontre internationale un groupe élargi de 42 joueurs, on en libérera 14 quelques jours avant pour en garder 28 sur la feuille de match et permettre aux non retenus de rentrer tout de suite dans leur club," explique Fabien Galthié.

On a choisi de convoquer avant chaque rencontre internationale un groupe élargie de 42 joueurs et on en libérera 14 quelques jours avant. —Fabien Galthié 

Concernant le Tournoi des Six Nations, qui démarrera en février 2020, le sélectionneur assure avoir déjà réfléchi à la liste de 75 joueurs retenus. "Il y aura une grande partie des joueurs qui ont participé à la Coupe du Monde au Japon bien sûr. Mais on regarde aussi le potentiel des joueurs qui ont été champions du monde U20 (moins de 20 ans) en 2018-2019. Il y en a qui ont déjà intégré le groupe." Mais il tempère : "Aujourd’hui , le profil type du joueur international c’est un joueur qui a 40-50 sélections à son compteur en moyenne et qui a environ 28 ans. L’expérience ça donne des joueurs qui se connaissent. On veut essayer de limiter le turn-over en équipe de France."  

Aujourd'hui, le profil type du joueur international c’est un joueur qui a 40-50 sélections à son compteur en moyenne et qui a environ 28 ans. —Fabien Galthié

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu