Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Faire carrière ici" : les premiers mots de Jeronimo de la Fuente, recrue de l'USAP

-
Par , France Bleu Roussillon

Le centre argentin, qui avait signé pour trois saisons en juillet dernier, est arrivé en cette fin d’année sur le sol catalan. Ambitieux et déjà sous le charme des Pyrénées-Orientales, il compte s’inscrire dans la durée avec l’USAP.

Jeronimo de la Fuente et le président de l'USAP François Rivière
Jeronimo de la Fuente et le président de l'USAP François Rivière © Radio France - Cyrille Manière

Entre la tournée effectuée avec les Pumas, puis une arrivée retardée à cause de restrictions liées au Covid-19, Jeronimo De La Fuente aura attendu plus de cinq mois avant de pouvoir enfiler le maillot Sank et Or. 

"Je suis en forme, et j’aimerais jouer le plus vite possible avec l’équipe. Mais cela dépend du choix du staff et de mes performances à l’entraînement" confie timidement l’argentin de 29 ans. 

C’est la première expérience en Europe pour Jeronimo de la Fuente, lui qui n’a connu que deux clubs dans sa vie : les Pampas (2013-2015) et les Jaguares (2016-2020). “Quitter mon pays, cela fait forcément qu’il y a un peu d’anxiété, de nervosité… Mais je pense que cela peut se transformer en motivation” détaille celui qui a d’ores et déjà trouvé une maison dans les Pyrénées-Orientales. 

“Je suis venu ici pour faire carrière”

L’arrivée de celui qui a été capitaine du XV argentin récemment contre l’Australie est un très beau coup réalisé par l’USAP. Le joueur aurait pu prétendre à des clubs de Top 14 mais le challenge et le profil du club ont, assure-t-il, motivé son choix. 

"Tenter de remonter en Top 14, c’est un beau défi pour ma carrière et pour le club. L’USAP m’a paru être un club très important en France, avec des objectifs précis, que ce soit à court ou à plus long terme."

La nouvelle recrue catalane compte bien s’inscrire dans la durée avec les Sanks et Or, lui qui a signé pour trois saisons. 

"Je suis venu ici pour faire carrière. J’aime sentir que je fais partie d’un club, comme je l’ai ressenti en Argentine. Mon objectif principal est de m’installer dans une équipe, de défendre un maillot. Je sais que si je fais carrière à Perpignan, j’aurais à nouveau ce sentiment."

Prêt à jouer

De la Fuente a joué ces dernières semaines avec les Pumas, mais cela fait dix mois que le centre n’a pas évolué en club. "Je me sens bien physiquement, j’ai eu une coupure de quelques jours en Argentine" rassure-t-il. Il s’est tenu informé de l’évolution de l’USAP en première partie de saison. 

"J’ai pu échanger avec Mathieu Acébès. L’entraîneur Patrick Arlettaz m’a aussi envoyé des vidéos pour que j’apprenne le système de jeu, donc je sais déjà un peu comment évolue l’équipe."

Le nouvel arrivant effectuera son premier entraînement samedi. Il est en règle administrativement et espère pouvoir jouer lors de la prochaine rencontre de l’USAP, le 9 janvier à Aix-en-Provence. 

Un peu plus près de Lionel Messi

Et puis l’argentin se familiarise vite avec le pays catalan. "Ma femme et moi avons été très bien accueillis. Je sais qu’ici il y a du bon vin ! Il y a la mer et la montagne, c’est très beau. Et les supporters sont vraiment des fans de leur club et du rugby. J’ai déjà eu des mots d’encouragements dans la rue ou au supermarché."

En signant à Perpignan, Jeronimo de la Fuente se rapproche aussi d’un autre sportif originaire de la même ville que lui, Rosario… un certain Lionel Messi !
"Barcelone n’est pas très loin (rires). Si j’ai l’opportunité de voir Messi…" confie-t-il, mais s’il n’a pour l’instant pas de contacts avec la légende du Barça. 

"C’est peut-être aussi une des raisons pour lesquelles je suis venu ici” sourit celui qui échange en revanche des messages avec Angel Di Maria, joueur du Paris Saint-Germain, natif lui aussi de Rosario.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess