Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby
Dossier : Suivez le Valence Romans Drôme Rugby en Pro D2 sur France Bleu

Fédérale 1 : Valence Romans souffre mais remporte le quart de finale aller à Saint-Jean-de-Luz

Valence-Romans, l'un des ogres de la Fédérale 1, est toujours invaincu. Les Drômois ont remporté leur quart de finale aller à Saint-Jean-de-Luz, mais ont souffert comme rarement face aux valeureux amateurs basques. Match retour dimanche 5 mai.

Valence-Romans (noir) remporte à Saint-Jean-de-Luz le quart de finale aller de Fédérale 1
Valence-Romans (noir) remporte à Saint-Jean-de-Luz le quart de finale aller de Fédérale 1 © Radio France - Thibault Vincent

Saint-Jean-de-Luz, France

Il n'y a pas eu de surprise ce dimanche 28 avril à Saint-Jean-de-Luz. Les amateurs basques n'ont pas renversé l'ogre de la Fédérale 1, Valence-Romans, en quart de finale aller (20-27). Ils ont tout de même offert un beau visage à leur stade du Pavillon Bleu plein (2.500 spectateurs environ).

Jeu égal en première mi-temps

Les Luziens, invités surprise de ce top 8, ont rivalisé avec les professionnels drômois qui se contentent sans soucis de la victoire et de l'option prise sur la qualification avant le match retour chez eux le dimanche 5 mai.

Les locaux ont en effet fait jeu égal et même mieux pendant toute la première mi-temps. Entrés tambours battant dans la rencontre, valeureux en défense, solidaires et décompléxés en attaque mais bien contrés par le mur défensif drômois, les hommes du capitaine Damien Elgoyhen se sont nourris des fautes provoquées grâce à la botte de Xabi Iturriria.

Retour gagnant des vestiaires pour Valence-Romans

Légèrement dominateur pendant la première demi-heure, le SJLO a fait la course en tête, avant de subir la réaction de Valence-Romans et sa puissance conclues par le buteur Maxime Javeaux qui ramène les siens à hauteur de leurs hôtes sur la sirène des citrons (9-9).

Les visiteurs attaquent mieux la seconde période, obtiennent une pénalité à 40m, trouvent la touche à 5m, enclenchent un groupé pénétrant et envoient en force Kévin Goze, l'ancien Grenoblois, à l'essai. 

Le tournant du match

Les Luziens réagissent mais continuent de taper dans la défense, oubliant parfois que leur force est dans les contournements, les passes. Les buteurs poursuivent le chassé-croisé et les deux équipes à rivaliser, jusqu'à un double coup du sort aux dépens des Luziens à la 63e minute.

Coup de pied à suivre de l'ouvreur drômois Javeaux depuis ses 10m, Alliot échappe le ballon à la réception sur ses 40m, la gonfle tombe sur son talon, part en arrière jusque dans les bras d'un visiteur qui développe la contre-attaque, rondement menée et conclue par Lacour dans l'en-but. Valence-Romans s'envole pour ne plus être revue (15-24). Sur l'action, le demi-de-mêlée de Saint-Jean Bruno Alliot se blesse (luxation du coude) et est évacué sur civière.

Le baroud d'honneur luzien

Les Luziens jettent toutes leurs forces dans la bataille mais continuent de se heurter au mur drômois et à se mettre à la faute (15-27). Qu'à cela ne tienne, les hommes d'Eric Balhadère ne désarment pas, insistent, percent enfin, s'emploient dans les 15 derniers mètres et finissent par envoyer le feu follet Maxime Miura à l'essai (20-27) dans les dernières secondes.

Pas totalement convaincus par leur prestation, les Drômois, toujours invaincus cette saison, repartent avant tout satisfaits de la victoire et d'avoir réussi à rentrer positivement, comptablement du moins, dans ces phases finales. 

Les Basques sont eux satisfaits d'avoir rivalisé et prouvé devant leur public qu'ils méritaient leur place. Le retour sera une autre affaire dimanche 5 mai à Valence

Choix de la station

France Bleu