Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Fin des championnats amateurs de rugby : "la décision la plus sage" pour le président du Niort RC

Avec l'épidémie de coronavirus, la Fédération Française de rugby a pris la décision, ce vendredi soir, d'arrêter définitivement les championnats amateurs. La Fédérale 1 est concernée. Fin de saison donc pour le Niort rugby club.

Gilbert Nasarre, président du Niort rugby club, approuve la décision de la Fédération
Gilbert Nasarre, président du Niort rugby club, approuve la décision de la Fédération © Radio France - Noémie Guillotin

Gilbert Nasarre, le président du Niort Rugby Club s'y attendait. La Fédération française de rugby a décidé d'arrêter définitivement les championnats amateurs à tous niveaux, pour la saison en cours à cause de l'épidémie de coronavirus et du prolongement du confinement. Aucun titre de champion de France ou de Ligue ne sera décerné au titre de la saison 2019-2020.

"C'est la décision la plus sage, j'adhère totalement. Les aspects sanitaires vont bien au-delà des intérêts sportifs", souligne Gilbert Nasarre. Même si c'est une déception car "le club était en passe de se qualifier et ne va pas pouvoir jouer les phases finales".

Même son de cloche du côté de l'Union Cognac / Saint-Jean d'Angély. Le co-président du club, Christophe Lacombe, n'est pas surpris. Mais il est "évidemment" déçu.

On a fait une super belle saison, on était premier de poule, on allait jouer la montée en Pro D2, on a bossé toute la saison pour arriver à ce niveau-là. Mais bon, on comprend et surtout, on relativise. Aujourd'hui, le plus important est la santé du monde.

Des conséquences la saison prochaine ?

Pour le président du club niortais, "les conséquences principales vont concerner la saison prochaine avec nos partenaires, le public. Il faudra voir comment ils sortent eux-mêmes de cette crise au plan santé d'abord et économique".

La situation financière du club charentais va en prendre un coup, le co-président de l'UCS en est persuadé. "Ça va être très compliqué financièrement pour cette saison, mais ce sera pire pour la saison prochaine, confie tristement Christophe Lacombe. Nos partenaires, qui sont aujourd'hui au chômage partiel, vont surtout se concentrer sur leurs salariés et la survie de leurs entreprises avant de passer à donner de l'argent à des clubs."

La Fédération précise que les modalités pour les montées et les éventuelles descentes pour les compétitions nationales seront communiquées par la Commission nationale des épreuves d’ici au 3 avril prochain. Niort n'est pas concerné. En revanche le Stade poitevin rugby oui. Le club de Fédérale 3 est premier de sa poule. "Si on nous propose une montée en Fédérale 2 on l'acceptera mais pour l'instant on est dans l'attente", précise Michel Laidet, président du club.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu