Rugby

Finale de la Coupe du monde de rugby : des compositions d'équipe sans surprise

Par Yves Maugue, France Bleu jeudi 29 octobre 2015 à 19:06

Drew Mitchell à la lutte avec Richie McCaw le 8 août dernier.
Drew Mitchell à la lutte avec Richie McCaw le 8 août dernier. © Maxppp

L'Australie et la Nouvelle-Zélande aborderont la finale samedi (17h à Twickenham) avec quasiment le même XV de départ que lors des demi-finales. Seul le pilier Scott Sio rentre chez les Wallabies.

Steve Hansen et Michael Cheika ont dévoilé ce jeudi leur composition d'équipe pour la finale de la Coupe du monde de rugby. Ils n'ont réservé aucune surprise en reconduisant à une seule exception près les équipes qui avaient débuté les demi-finales le week-end dernier.

Nouvelle-Zélande : aucun changement

Une seule incertitude planait autour de la composition des All Blacks pour cette grande finale. Elle concernait la troisième ligne. Finalement, Steve Hansen a prolongé sa confiance à Jérôme Kaino. Il était en balance avec Victor Vito qui lui avait été préféré le 15 août dernier lors de la victoire des Blacks face aux Australiens. En première ligne, Joe Moody conserve sa place puisque Wyatt Crockett n'est pas suffisamment rétabli. Treize joueurs de l'équipe étaient déjà de l'aventure victorieuse de 2011. Les All Blacks atteignent le total impressionnant de 1.339 sélections (105 de plus que les Wallabies).

Richie McCaw, Julian Savea et Ma'a Nonu en conférence de presse ce jeudi. - Radio France
Richie McCaw, Julian Savea et Ma'a Nonu en conférence de presse ce jeudi. © Radio France

Australie : retour de Scott Sio

Michael Cheika est lui-aussi resté fidèle à l'adage qui veut qu'on ne change pas une équipe qui gagne. Il a reconduit quatorze des quinze titualires du match contre l'Argentine. Matt Gitau va disputer sa deuxième finale puisqu'il était déjà présent en 2003 lorsque les Wallabies s'étaient inclinés en finale face à l'Angleterre de Jonny Wilkinson. Scott Sio retrouve sa place en première ligne, il était blessé en quart de finale et il était trop juste en demie. James Slipper se retrouve sur le banc.

>>> Toutes les infos sur la Coupe du monde de rugby dans notre dossier spécial