Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby DOSSIER : Top 14 : résultats, classement et calendrier

Finale Pro D2 - Laranjeira (Brive) : "Retrouver le Top 14 serait génial, c'est un championnat super"

-
Par , France Bleu Limousin

A la veille de la finale de Pro D2, les équipes de Bayonne puis Brive se sont présentées en conférence de presse au stade du Hameau à Pau. Pour le CAB, Jérémy Davidson, Said Hireche, Thomas Laranjeira et Vivien Devisme ont répondu aux questions.

Thomas Laranjeira a pris ses repères face aux perches au stade du Hameau, à Pau
Thomas Laranjeira a pris ses repères face aux perches au stade du Hameau, à Pau © Radio France - Nicolas Blanzat

Brive-la-Gaillarde, France

Avec un peu retard par rapport au programme prévu par la Ligue Nationale de Rugby en raison d'une porte de bus récalcitrante, le CA Brive est arrivé à Pau, à la veille de la finale de Pro D2 face à Bayonne soutenu par trois fans aussi joyeux que bruyants.

Sous une pluie battante, les Brivistes ont pris leurs premiers repères au stade du Hameau où Jérémy Davidson, le manager, Said Hireche, le capitaine, Thomas Laranjeira, vice-capitaine, et le pilier Vivien Devisme ont répondu aux questions de la presse.

Le buteur du CAB, Thomas Laranjeira, n'a pas caché la grosse envie de retrouver le Top 14 qui anime les Corréziens.

FBL : Thomas, avez-vous vu l'objet (le bouclier de Pro D2) au bout de la table ?

Thomas Laranjeira : " Oui, je l'ai vu. Dans le rugby, il y a un bouclier dans toutes les divisions. Celui-ci est particulièrement joli. A nous de faire le job pour le ramener chez nous, à Brive. Mais, avant de parler de tout ça et de la fête qu'il pourrait y avoir, il y a encore un match à jouer. Il faut se concentrer là dessus et rien d'autre. "

FBL : Tous les membres du CAB ne parlent que d'un match alors qu'il y a en potentiellement deux (barrage contre le 13e de Top 14 en cas de défaite en finale de Pro D2) pour accéder au Top 14. Vous n'imaginez pas devoir éventuellement en jouer un deuxième ?

TL : " Je vais vite fermer la parenthèse. L'éventuel barrage, on ne veut pas en parler. Parlons simplement de la finale. "

"Nous avons fait le dos rond"

FBL : Justement, c'était un objectif annoncé en fin de saison. C'est le dernier à remplir ?

TL : " Nous faisons une belle saison. En janvier, nous étions en difficulté avec des défaites chez des prétendues petites équipes de Pro D2. Pas grand monde nous voyait finir en beauté la saison régulière. Mais l'équipe est montée en puissance petit à petit. Nous sommes repartis, je le rappelle, d'une page blanche en début de saison. Le groupe a changé à 50%, il s'est rajeuni. La moyenne d'âge est passée de 30 à 25 ans. Il fallait tout reconstruire. Nous avons fait le dos rond, nous nous sommes mis dans le travail. On a progressé et, il me semble, nous méritons cette place en finale. Maintenant, il faut penser à la gagner. "

FBL : Le CAB avait annoncé, dès le début de saison, sa volonté de retrouver le Top 14. Bayonne a évoqué une durée moins précise pour le faire. Cela peut-il avoir une influence sur la pression exercée sur l'équipe Brive ?

TL : " J'ai l'impression que, dans toutes les divisions, le jeu avec la presse est de faire passer l'autre pour le favori. C'est un peu le cas aujourd'hui mais une finale est un match particulier. Castres l'a prouvé l'an passé en Top 14. Une finale se joue sur le terrain mais pas dans la presse. "

FBL : Vous qui étiez là l'an passé lors de la relégation, à quel point avez-vous envie d'effacer cela et de remettre le club dans l'élite ?

TL : " A titre individuel, je trouverai génial de retrouver le Top 14. C'est un super championnat. Tu joues contre des grands joueurs, dans des beaux stades, etc. Ca serait un plus et je serai très heureux de le retrouver. Collectivement, et pour le club, la descente a été très douloureuse. En 2012, pour la précédente descente, j'étais au club mais je n'avais pas joué. Je ne l'avais donc pas vécu de la même manière. Aujourd'hui, je peux vous assurer qu'une descente est très dure à digérer. Il a fallu se remettre sérieusement en question et repartir de plus belle. Si on arrive à atteindre l'objectif de remonter, ce sera d'autant plus joli. "

Le CAB gagne un deuxième match avant la finale

Alors que Brive, 1er de la saison régulière et équipe la plus éloignée du stade du Hameau à Pau, a eu le choix des maillots pour cette finale de Pro D2, le CAB a aussi gagner le match des vestiaires. Selon le tirage au sort effectué par l'ancien 2e ligne international Julien Pierre, Brive hérite du vestiaire de l'équipe qui joue à domicile, celui de la Section Paloise.

Le bouclier de Pro D2 est à Pau - Radio France
Le bouclier de Pro D2 est à Pau © Radio France - Nicolas Blanzat