Rugby

France-Irlande : Joe Schmidt, le référent Irlandais

Par Yves Maugue, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu samedi 10 octobre 2015 à 8:00

Joe Schmidt, l'homme qui gagne partout où il passe.
Joe Schmidt, l'homme qui gagne partout où il passe. © Maxppp

Joe Schmidt a débuté sa moisson de trophée avec l'ASM Clermont en 2010. Depuis, le sélectionneur de l'équipe d'Irlande va de succès en succès. Et compte poursuivre face à la France ce dimanche en Coupe du monde.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que lorsqu'il a pris les rênes du XV du Trèfle en 2013, celui-ci était quasiment en lambeaux. L'Irlande venait de terminer à la cinquième place du Tournoi des 6 Nations. Aujourd'hui, avant d'affronter le XV de France ce dimanche à Cardiff (17h45), l'Irlande est considérée par beaucoup comme la meilleure chance du nord face aux pays de l'hémisphère sud. Et le mérite en est attribué à Joe Schmidt.

Avec Vern Cotter à Clermont

Joe Schmidt a débarqué en Auvergne dans les valises de Vern Cotter. Ce Néo-Zélandais âgé aujourd'hui de 50 ans est alors en charge des lignes arrières. Les trois quarts de l'ASM peuvent en témoigner. Joe Schmidt leur a inculqué le souci du détail. De la précision, juste de la précision, c'est alors le credo du technicien kiwi. Mais il ne joue pas le mauvais rôle. Celui qui donne de la voix, c'est Vern Cotter, en charge de la sélection écossaise sur cette Coupe du monde. Joe Schmidt, c'est plutôt le bon pote qui, en plus, sait proposer des exercices très variés à ses joueurs pour éviter toute routine à l'entraînement. En tous cas, le tandem néo-zélandais fonctionne bien. Après une nouvelle finale perdue en 2009 contre Perpignan, Clermont décroche enfin la timbale et remporte l'année suivante son premier bouclier de Brennus (et le seul jusqu'à aujourd'hui).

Un phénomène en Irlande

Joe Schmidt veut alors voler de ses propres ailes. La province du Leinster lui propose le poste d'entraîneur principal. Là encore, Schmidt va faire bingo. Avec Brian O'Driscoll, Jonathan Sexton ou Jamie Heaslip, il va signer le doublé en coupe d'Europe. Il remporte les H Cup 2011 et 2012. Avec un talent énorme : il sait adapter son style de jeu aux joueurs dont il dispose. il en tire donc la quintessence. Même chose lorsqu'il se retrouve nommé à la tête de la sélection irlandaise. Il va faire évoluer le jeu du XV du trèfle pour digérer notamment la fin de carrière de l'icône Brian O'Driscoll. Joe Schmidt a travaillé de nouveaux axes : le ballon porté et le jeu au pied distillé parfaitement par Conor Murray et Jonathan Sexton, des ballons hauts sous lesquels se régalent les trois-quarts à l'image de l'arrière Rob Kearney. Résultat : l'Irlande a remporté les deux derniers Tournoi des 6 Nations. Et aujourd'hui, lorsque le nom de Joe Schmidt est annoncé au micro lors de la présentation des équipes, il est salué par les supporters irlandais au même titre que les meilleurs joueurs de l'équipe. Il ne lui reste désormais qu'à vaincre le signe indien en Coupe du monde où l'Irlande est la seule nation majeure à n'avoir jamais atteint le stade des demi-finales. Cela passe par un succès dimanche contre le XV de France.