Rugby

France/Nouvelle-Zélande : les Blacks avaient choisi le Haka des grands jours

Par Yves Maugue, France Bleu dimanche 18 octobre 2015 à 0:24

Le Haka des All Blacks face aux Français.
Le Haka des All Blacks face aux Français. © Maxppp

Les All Blacks ont surclassé l'équipe de France en quart de finale de la Coupe du monde de rugby 62 à 13 au Millennium Stadium de Cardiff. Pour l'occasion, les Néo-Zélandais ont effectué le Kapa O Pango, le Haka réservé aux grandes occasions.

Les Néo-Zélandais n'ont fait qu'une bouchée du XV de France en quart de finale de la Coupe du monde de rugby. C'est même la première fois de l'histoire qu'une équipe inscrit plus de 50 points à ce stade de la compétition. Les All Blacks en ont même inscrit 62. Pour y parvenir, ils ont étouffé les Français en multipliant les offensives dès les premières minutes de la rencontre. Richie McCaw et ses hommes étaient dans le match d'entrée. Peut-être aussi grâce à l'énergie trouvée dans leur célèbre Haka.

►►► A lire aussi : La marée noire a emporté le XV de France

Les All Blacks disposent de deux versions différentes pour leur danse guerrière. Jusqu'à présent, pour les quatre matches de poule, ils avaient retenu le classique Ka Mate. Mais, cette fois, pour la revanche de leur élimination de 2007 au même stade de la compétition et dans la même enceinte du Millennium de Cardiff, les Néo-Zélandais ont choisi le Kapa O Pango. C'est la version la plus virulente. En revanche, ils n'ont pas effectué le geste qui mime l'égorgement à la fin de ce Haka. Les Français, eux, n'ont pas cherché l'intimidation restant en ligne, assez loin, en se tenant par les épaules.

►►► A lire aussi : Un gros chantier s'annonce pour Guy Novès

►►► Retrouvez toutes les infos sur la Coupe du monde de rugby 2015