Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le coup de gueule de Franck Azéma sur la sanction de Raka : "C'est un scandale !"

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Après la suspension de cinq semaines de l'ailier international de l'ASM Clermont Auvergne, le manager Franck Azéma fait part de sa colère et son incompréhension quant à la décision de la commission de discipline de la Ligue Nationale de Rugby. Les Jaune et bleu vont faire appel de la sanction.

Raka a été suspendu cinq semaines et manquera donc cinq matches avec l'ASM, "incompréhensible" pour Franck Azéma
Raka a été suspendu cinq semaines et manquera donc cinq matches avec l'ASM, "incompréhensible" pour Franck Azéma © AFP - Gaizka Iroz

"C'est un scandale !" a de suite déclaré le manager clermontois, Franck Azéma, sur la sanction de cinq matches décidée contre Alivereti Raka par la commission de la Ligue Nationale de Rugby ce mercredi.

"Tu te dis que dans une semaine tu as des bonnes nouvelles parce que tu n'as aucun cas de covid et que tu vas pouvoir jouer ce week-end. Et dans le même temps tu apprends ce genre de nouvelle, cinq matches de suspension sur Raka. C’est frustrant de voir une action, où il essaie de faire bien pour l’équipe et d’être volontaire sur ce qu’il entreprend pour le faire proprement", explique le tacticien ASMiste. 

"Injuste et malhonnête"

En colère, Franck Azéma a pointé du doigt les incohérences des sanctions infligées depuis le début de saison. "Depuis le début de la saison, depuis le 28 août, il y a eu 18 cartons rouges : entre un et trois matches de suspension derrière. Il n’y a qu’un seul cas à Brive où il y a eu cinq matches […] et ça n’a rien à voir avec les Toulousains. Je vous l’ai dit : le jour où étaient annoncées la peine de Tekori et Arnold d’un match, c’est… tant mieux, très bien. Mais faut que ce soit appliqué pour tout le monde de la même façon. Pourquoi nous on prend cinq matches ? C’est ça que je ne comprends pas. Pour moi c’est injuste et malhonnête. Il faut que tout le monde prenne ses responsabilités."

L'ASM va faire appel

Pour l'entraîneur auvergnat, les arbitres de la rencontre ont été déjugés par la commission. "Sur la maîtrise, je ne conteste pas qu’il [Raka] a touché le visage. Par contre, par rapport aux circonstances et aux règles de World Rugby, rien n’est appliqué […] Pourquoi ? Parce que la commission, le panel de personnes qui la compose dit 'j’ai vu quelque chose que n’a pas vu l’arbitre sur le terrain et World Rugby.' Ils disent : 'l’arbitre s’est trompé'. On installe des arbitres professionnels qui sont là pour faire leur métier et ils le font bien, et on les déjuge à la première opportunité parce que derrière il y a quelqu’un qui repasse derrière et qui dit : ‘non moi ça ne va pas très bien’."

Avant de terminer : "C’est dur de rester sérieux et impassible sur ce type de commission. On va faire appel et j’espère que l’on va être entendu."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess