Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Gravement malade, Jacques-Louis Potgieter (USAP) arrête sa carrière

mardi 21 novembre 2017 à 11:30 Par Cyrille Manière, France Bleu Roussillon

C'est une terrible nouvelle qui est tombée ce week-end à l'USAP et qui a été officialisée ce mardi matin. À 33 ans, l'ouvreur Jacques-Louis Potgieter doit arrêter sa carrière à cause "d'une grave maladie".

Jacques-Louis Potgieter aux côtés de François Rivière annonce la fin de sa carrière
Jacques-Louis Potgieter aux côtés de François Rivière annonce la fin de sa carrière © Radio France - Cyrille Manière

Perpignan, France

Jacques-Louis Potgieter a "une grave maladie", selon ses mots. Il l'a annoncé lui-même à ses coéquipiers samedi avant une séance d'entraînement qui a finalement été annulée. Il l'a annoncé lui même à France Bleu Roussillon, France 3 et L'Indépendant ce mardi matin. Pas question de rentrer dans certains détails médicaux qui en plus, pour lui, ne sont pas encore tous connus. JLP préfère résumer en expliquant : "J'ai une grave maladie" et "il va se battre", s'empresse d'ajouter Christian Lanta.

Jacques-Louis Potgieter :"bien sûr c'est un choc"

Sorti sur KO lors du match contre Grenoble, ce sont les examens obligatoires la semaine suivante qui ont révélé quelque chose d'anormal. Après ce KO, les médecins ont trouvé que sa récupération était lente et non conforme à ce qu'elle devait être. Cette maladie n'a rien à voir avec le rugby, le verdict n'est même pas totalement connu mais la conséquence l'est : "il n'est plus possible pour moi de jouer au rugby".

Le numéro 10 Sud-Africain, accompagné de son père, et aux côtés de Christian Lanta et François Rivière, tente de garder le cap, mais l'émotion suscitée par cette annonce est incontrôlable.

"Je suis prêt à rester nettoyer le vestiaire, je veux rester avec ce groupe, ma famille ici c'est l'USAP."

Christian Lanta peine à trouver les mots et le président Rivière explique "vivre pour la première fois une situation aussi difficile à l'USAP". Désormais, une nouvelle vie commence pour JLP, mais qui ne se fera pas sans l'USAP : "Je suis prêt à rester nettoyer les vestiaires s'il le faut mais je veux rester avec ce groupe. C'est la première fois de ma carrière que je fais partie d'un effectif aussi exceptionnel. J'ai ma famille en Afrique du Sud, mais ma famille ici c'est l'USAP".

Jacques-Louis Potgieter : "c'est fini, c'est fini..."

Jacques-Louis Potgieter, en paralèlle des examens et de son traitement, restera à l'USAP, Christian Lanta l'affirme : "Il a une analyse très pertinente lors des séances vidéo et il continuera à nous aider".

Cette annonce, humainement dure, donne aussi un nouveau tournant et un nouvel enjeu à la rencontre des Catalans jeudi soir à Vannes. En cinq mois, JLP a pris une place primordiale sur le terrain et dans le vestiaire usapiste. C'est même la saison de ce groupe qui bascule.