Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Grenoble/Stade Français: une frustration de plus et un goût d'inachevé

dimanche 18 août 2013 à 0:49 Par Fanny Lechevestrier, France Bleu Paris

Le Stade Français voulait marquer les esprits d'entrée. C'est malheureusement râté. Et une fois de plus, il s'en est fallu de peu pour que l'histoire soit toute autre mais au final, Paris concède déjà sa première défaite, battu 19 à 16, à Grenoble, pour la première journée du Top 14.

Le Stade Français à Grenoble
Le Stade Français à Grenoble © Radio France

Il n'aura manqué que trois points, une pénalité, pour arracher le nul à Grenoble ce samedi. Trois petits points seulement mais qui au final font bien sûr toute la différence pour un Stade Français, battu 19 à 16, lors de la première journée de Top 14.

Ca fait mal de perdre comme ça

Une défaite qui laisse beaucoup de regrets au nouvel entraîneur Gonzalo Quesada et l'impression que la chance ne veut toujours pas tourner.

Stade Français/Gonzalo Quesada

Pourtant, les Parisiens ont su réagir dans les vingt dernières minutes et reprendre le jeu à leur compte, symbolisé par un essai de Julien Arias après une belle action collective. Symbolisé aussi par ces deux actions dans les arrêts de jeu qui échouent à un mètre de la ligne alors que Paris aurait pu choisir la pénalité et arracher le match nul.

Je préfère une équipe qui pétille à des petits bras

Erreur d'appréciation? Pêcher de gourmandise? Pascal Papé , le capitaine du Stade Français de retour après six mois d'absence, préfère retenir l'état d'esprit du groupe.

Stade Français/ Pascal Papé

Jusqu'à la fin, on ne lâche rien

L'état d'esprit, c'est d'ailleurs le point positif de cette première journée de Top 14 pour Paris, celui que tout le monde saluait pour espérer des jours meilleurs, à l'image du troisième ligne parisien Olivier Missoup .

Olivier Missoup /Stade Français

Autre motif de satisfaction: le jeu au pied retrouvé de Julien Dupuy. Mais dans un championnat de plus en plus relevé, les Parisiens vont devoir très vite régler leur touche et les phases de lancement en mêlée s'ils veulent vraiment prétendre à l'une des six premières places du Top 14, en fin de saison.

Pap Grenoble/Stade Français

Dès samedi prochain, le Stade Français se rend à Perpignan, tombeur ce week-end du champion en titre, Castres.

Perpignan/Stade Français, 2e journée du Top 14: rendez-vous samedi prochain, à 18h30, en direct sur France Bleu 107.1.