Rugby DOSSIER : Jeux paralympiques de Rio 2016

Handi-rugby : le projet fou d'un Côte-d'orien

Par Maxime Bacquié, France Bleu Bourgogne dimanche 11 octobre 2015 à 5:00

Corentin Le Guen s'est lancé dans le financement participatif
Corentin Le Guen s'est lancé dans le financement participatif © Radio France - Maxime Bacquié

Victime d'un grave accident lors d'un match de rugby en 2009 Corentin Le Guen est depuis tétraplégique. Mais pas question pour lui d'arrêter le rugby. Il a d'abord créé un club d'handi-rugby à Nuits-Saint-Georges. Aujourd'hui il souhaite financer une nouvelle salle grâce au financement participatif.

"C'est un regroupement qui s'est effondré sur moi. J'ai eu une luxation des cervicales avec une rupture de la moelle épinière". Corentin Le Guen se souvient très bien de ce banal match de rugby, en 2009, et de l'accident qui l'a privé de l'usage de ses deux jambes. 

Corentin Le Guen raconte son accident

Il crée le premier club handi-rugby du sud-est de la France

Loin de baisser les bras et de tourner le dos au rugby, le jeune homme a d'abord créé le premier club handi-rugby de tout le sud-est en France, le club des Black Chairs, à Nuits-Saint-Georges. Le handi-rugby se joue en salle, à quatre contre quatre, et Corentin s'est donc lancé le défi de financer une partie de la nouvelle salle d'entraînement qui doit voir le jour à côté du stade Jean-Morin de Nuits-Saint-Georges. Le coût estimé de cette salle est de 300.000 euros, financé en grande partie par les subventions du Conseil régional et du Ministère des Sports. Mais pour boucler le budget, il manquait 30.000 euros. Une somme que Corentin tente d'aller chercher sur internet, sur la plateforme de financement participatif ulule.com.

Le lien pour participer : http://fr.ulule.com/une\-salle\-un\-reve/

Corentin Le Guen - Radio France
Corentin Le Guen © Radio France - Maxime Bacquié

13.000 euros de dons en cinq jours

En quelques jours, le jeune homme a déjà collecter 13.000 euros, et il s'est fixé la fin octobre pour récolter le reste. Un succès inattendu. "Je ne m'attendais pas à avoir une si grosse somme en si peu de temps". Avec son club, il espère monter en 1ere division, et à titre personnel, il vise une participation aux Jeux Paralympiques de Rio en juin prochain avec l'équipe de France handi-rugby.