Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Top 14 : résultats, classement et calendrier

Hireche (Brive) : "J'espère qu'on va vite pouvoir se retrouver au stade pour vivre de bons moments en Top 14"

-
Par , France Bleu Limousin

Notre rendez-vous "Tous confinés", qui donne la parole à des personnalités du Limousin, nous emmène à la rencontre du capitaine du CA Brive. Saïd Hireche raconte son quotidien à mi-confinement et évoque la saison du CAB, désormais terminée.

Saïd Hireche, balle en main, est le capitaine du CA Brive
Saïd Hireche, balle en main, est le capitaine du CA Brive © AFP - Pascal Guyot

Il le vit " comme tout le monde " ! Saïd Hireche s'adapte après un mois de confinement, et pour encore un mois environ. Depuis mi-mars, le quotidien du capitaine du CAB  a bien changé. " C'est bizarre car on se retrouve bloqué à la maison sans pouvoir sortir comme on veut " dit-il, en la jouant collectif comme à son habitude. " mais le principal est de préserver la santé de chacun et d'éviter d'exposer les soignants. On essaye d'être discipliné au maximum pour que ça se passe au mieux ".

On se retrouve à la maison à essayer de s'entretenir, du jour au lendemain, alors qu'on a l'habitude de pousser la machine

Reste que ça lui coûte, lui qui comme tous les sportifs de haut niveau est rompu à l'entraînement quotidien, aux efforts physiques intenses et aux contacts inhérents au sport qu'est le rugby. " C'est ce qui est le plus dur pour nous qui sommes, tous les jours, habitués à être sur le terrain, en salle de muscu, à être ensemble, à faire des entraînements à haute intensité, de pousser la machine très loin. Là, du jour au lendemain, on se retrouve à la maison à essayer de s'entretenir avec le matériel que le club a pu nous prêter avant le confinement ". Il y a aussi les sorties auxquelles chacun a le droit. " Pour être très honnête, ça dépasse parfois légèrement une heure, le temps d'aller à la zone dans laquelle je m'entraîne dans le secteur où je vis " continue le 3e ligne. " J'essaye de respecter les consignes car il faut toujours montrer l'exemple quand on est amené à être contrôlé par la police. Cela arrive. Ca fait du bien de s'aérer aussi l'esprit car rester à la maison n'est pas toujours plaisant. Mais je vis le confinement plutôt sereinement ".

Drôle de maintien

Saïd Hireche évoque aussi la saison du CAB, désormais officiellement terminée depuis ce mercredi soir. " Ce qui est dommage, c'est qu'on ne va pas rejouer à domicile pour l'instant " relève le capitaine briviste, pas mécontent que l'objectif de la saison soit tenu. " _Le maintien est acquis, c'est un bon point_. On se dit aussi qu'on sera en Top 14 la saison prochaine, et c'est vraiment bien pour le club, la ville, etc. J'espère qu'on pourra vite se retrouver au stade pour vivre encore de bons moments, car je pense que ça manque à tout le monde ". Drôle de maintien quand même, hein ? " C'est une situation qu'on ne maîtrise pas, alors je ne vais pas dire que c'est frustrant. Je vais retenir les beaux matchs produits, y compris à l'extérieur, même s'il y a eu des échecs. Le bilan est plutôt positif quand même pour une équipe promue ".

Une reprise de l'entraînement ?

Mais la saison n'est, paradoxalement, pas à son épilogue pour les joueurs qui travaillent habituellement jusqu'à fin mai ou mi-juin. " Honnêtement, à l'heure où on se parle, je ne sais pas du tout comment ça va se passer pour la suite. Cela dépendra des mesures prises par l'Etat. _Si jamais on peut retourner à l'entraînement_, je pense que ce sera par petits groupes en prenant toutes les précautions nécessaires. Mais la question ne se pose pas encore car il faut qu'on reste confiné jusqu'au 11 mai ".

Nous en sortirons tous grandis

Si le capitaine briviste, qui a connu tant d'histoires avec le CA Brive entre maintiens en Top 14, relégations en Pro D2, remontées en Top 14, changements de manager et d'entraîneurs, états d'âmes et confidences de coéquipiers, a un conseil à donner à tout un chacun pour la suite du confinement ? " Il faut continuer à être le plus sérieux possible " lui qui, à titre d'exemple, n'a seulement pris, plus ou moins, qu'un kilo en un mois alors que son corps de sportif de haut niveau est quasiment à l'arrêt. " Il faut prendre soin de soi et des autres, et garder le moral ! C'est une période difficile mais, tous, nous en sortiront grandis et nous tirerons des leçons de cette mauvaise période ".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu