Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Hockey-sur-glace : les deux prochains matchs à domicile des Brûleurs de loups reportés

-
Par , France Bleu Isère

Ce vendredi matin, Jacques Reboh, président des Brûleurs de loups, a donné une conférence de presse à la patinoire de Grenoble. Il annonce le report des deux prochains matchs à domicile. En cause, l'obligation pour le club de jouer à huis clos en raison des mesures sanitaires.

Jacques Reboh, le président des Brûleurs de loups, en conférence de presse dans le vestiaire du club
Jacques Reboh, le président des Brûleurs de loups, en conférence de presse dans le vestiaire du club © Radio France - Paul Tilliez

"Tout était anticipé, on ne pouvait pas faire plus !" soupire Jacques Reboh en conférence de presse dans les vestiaires du club. Le président des Brûleurs de loups un peu sonné, après avoir appris par un mail de la Préfecture que les prochains matchs de Grenoble à domicile devraient se jouer à huis clos. Aucun spectateur à la patinoire Polesud Alpexpo, cela signifie aucune recette. Face à cette obligation, Jacques Reboh a préféré reporter les matchs prévus face à Chamonix vendredi prochain et face à Gap, le dimanche 1er novembre. 

Pourtant, tout était prévu : des masques, du gel, un placement spécifique en tribunes et un tracé pour que les spectateurs ne se croisent pas. Mais selon la Préfecture, la patinoire est un "établissement sportif couvert de type X". Les sportifs professionnels et de haut niveau peuvent jouer, mais sans spectateur. 

Il faudra patienter jusqu'au 20 novembre et la réception d'Angers pour voir les hockeyeurs grenoblois sur la glace à Polesud
Il faudra patienter jusqu'au 20 novembre et la réception d'Angers pour voir les hockeyeurs grenoblois sur la glace à Polesud © Radio France - Paul Tilliez

Jacques Reboh ne perd pourtant pas espoir : "J'ai envie qu'on nous aide, je n'envisage même pas un crash économique, je veux avancer et je veux qu'on nous tende la main." Mais pour l'instant, le président des Brûleurs de loups n'a pas reçu d'aide, notamment de la part de son ministère des sports : "J'ai beaucoup entendu parler des plus de 100 millions qui étaient accordés au monde de la culture, je n'ai pas entendu d'aides pour l'économie du sport." 

Pour revoir les Brûleurs de loups sur leur patinoire, il faudra attendre jusqu'au 20 novembre et la réception d'Angers. Une information à prendre avec des pincettes : si la situation sanitaire ne s'améliore pas, d'autres reports peuvent encore être annoncés. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess