Rugby

Il y a 20 ans, le CA Brive remporte le 1er titre de son histoire

Par Nicolas Blanzat, France Bleu Limousin mardi 26 janvier 2016 à 23:59

Sur une pelouse impraticable, les Brivistes remportent leur 1er titre
Sur une pelouse impraticable, les Brivistes remportent leur 1er titre - capture d'écran Dailymotion

Le 27 janvier 1996, les rugbymen corréziens soulèvent le trophée du challenge Yves Du Manoir en battant Pau (12-6), à Paris. A cette occasion, le CAB remporte le premier titre de son histoire.

C'était il y a 20 ans, jour pour jour ! Le 27 janvier 1996, le CA Brive remportait le premier titre de son histoire en s'imposant 12-6 face à la Section Paloise en finale du challenge Yves Du Manoir. 85 ans après sa fondation, le CAB gagnait enfin sa première compétition, à l'époque très réputée. "Les souvenirs sont intacts", sourit Alain Penaud, ouvreur du CAB à l'époque, "ça a marqué une génération [...] on avait quand même beaucoup d'insouciance à ce moment là au niveau de l'équipe." 

"Des conditions de jeu apocalyptiques"

  • Didier Casadéï, pilier du CAB ce jour-là

C'était au stade Charléty, à Paris, dans un froid polaire et sur une pelouse presque totalement enneigée. "Des conditions apocalyptiques", se souvient Didier Casadéï, entraîneur des avants du CAB aujourd'hui, mais titulaire au poste de pilier à l'époque, "c'est la première fois de ma carrière que je jouais un match dans des conditions aussi déplorables." La température est négative, la neige tassée sur la pelouse a transformé le terrain en patinoire, "ce n'était pas un grand match de rugby, lié aux conditions atmosphériques", convient Alain Penaud, "mais les obligations télé nous obligeaient de le jouer."

A. Penaud : "Ca a marqué une génération..."

Les buteurs font la différence

Les offensives sont réduites à néant, alors ce sont les buteurs qui s'expriment. Et à ce jeu là, les Brivistes forcent la décision grâce à Sébastien Paillat et Alain Penaud. L'ouvreur tente, et réussit, une pénalité tirée en drop à deux minutes de la fin du match. "D'ailleurs, je suis encore surpris de l'avoir mise", avoue Alain Penaud, "il y avait forcément de la réussite. Sur cette partie, on avait mis tous les points qu'on devait mettre."

"A l'arrivée à Brive, on a été des enfants"

  • Alain Penaud, submergé d'émotion quand il découvre la marée humaine

Le CAB remporte (12-6) le premier titre de son histoire et le fête jusqu'au petit matin dans la capitale. Le retour à Brive est prévu dans la foulée, avec une arrivée à la gare. "Dans le train, tout le monde se demandait s'il y aurait quelqu'un", se remémore Alain Penaud, qui n'en croit pas ses yeux quand il découvre que plus de 10.000 personnes sont là pour accueillir les héros de retour. "C'était absolument magique. On a été des enfants , qui arrivent célébrés par toute une ville."

Un sacre qui déclenche tout

Et pour Didier Casadéï, c'est précisément ce sacre qui a lancé l'histoire briviste. "Ca nous a donné la confiance pour la suite. Ca nous a permis d'aller en finale du championnat cette saison là, et, six mois après, d'être champions d'Europe." C'était il y a 20 ans.

20 ans après, Didier Casadéï & Alain Penaud se souviennent du titre en Du Manoir