Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Je me sens encore bien" : pas de retraite en vue pour Maxime Médard au Stade Toulousain

-
Par , France Bleu Occitanie

Maxime Médard, qui fête ses 34 ans dans trois jours, n'envisage pas de prendre sa retraite.

Maxime Médard pendant la conférence de presse du Stade Toulousain
Maxime Médard pendant la conférence de presse du Stade Toulousain © Radio France - Marius Delaunay

"Je me sens bien", dit Maxime Médard. Ce qui veut dire que la retraite n'est pas encore au programme, contrairement à son ami et coéquipier Yoann Huget, qui a annoncé qu'il arrêterait définitivement à la fin de la saison. L'ailier du Stade Toulousain l'a en effet annoncé dimanche dernier dans Canal Rugby Club. 

"Il me reste une année de contre plus une autre option" 

De son côté, Maxime Médard n'a pas encore pris de décision :  "Je me sens bien, il me reste une année de contrat plus une autre en option. J'ai la chance de faire partie d'un grand club". Malgré quelques pépins physiques dus à son âge, Maxime Médard a en tout cas toujours envie de jouer et au moins de terminer cette saison, avant éventuellement de rempiler pour une autre. 

"Je suis dans une phase où je transmets"

L'arrière du Stade Toulousain, un des tauliers du vestiaire toulousain, a aussi certainement à cœur d'encadrer les plus jeunes joueurs. "Je suis dans une phase où je transmets", a-t-il déclaré. Sur le terrain pour l'instant, et peut-être sur les bancs dans les années qui viennent. 

Maxime Médard au micro de France Bleu Occitanie

Choix de la station

À venir dansDanssecondess