Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Jean-Baptiste Poux (UBB) : "La fin du Top 14 est faussée"

-
Par , France Bleu Gironde

Le pilier de l'Union Bordeaux-Bègles réagit après l'annonce de la fusion du Stade Français et du Racing. Il évoque également le match à Bayonne samedi et son nouveau rôle au sein du staff de l'UBB. Interview.

Jean-Baptiste Poux, encore joueur et déjà entraîneur.
Jean-Baptiste Poux, encore joueur et déjà entraîneur. © Radio France - Justine Hamon

France Bleu Gironde : Vous avez pris en charge depuis trois semaines la mêlée de l'UBB, c'est une lourde charge ?

Jean-Baptiste Poux : C'est sûr que ça nécessite beaucoup d'organisation car je joue encore. Je dois me préparer physiquement, analyser les matches et préparer les séances d'entraînement. J'ai des journées assez chargées. Mais j'aime ça et ça ne me pose pas de problème. On pense moins à soit et beaucoup aux autres. C'est très différent du rôle de joueur. J'essaie d'écouter les premières lignes mais on avait entamé un travail depuis le début de saison et je le poursuis. Cela permet surtout de décharger Jacques Brunel afin qu'il s'occupe du mouvement général de l'équipe.

L'annonce du départ en fin de saison de Raphaël Ibanez a marqué les joueurs ?

C'est une page qui se tourne. Ça fait cinq ans qu'il était là. Mais c'est la vie des clubs professionnels. Il a participé à la construction de ce jeune club? après des changements s'opèrent, comme partout. En attendant on est surtout focalisés sur notre match à Bayonne car on sort de moment délicats. On est passé par une période très difficile où on enchaînait les défaites. La victoire contre Grenoble nous a vraiment fait du bien et nous fait voir la fin de saison d'une autre manière. Maintenant, il faut vraiment enfoncer le clou à Bayonne.

Mais Bayonne va être encore plus remonté après l'annonce de la fusion parisienne ?

Ils jouent à domicile et ils vont vouloir montrer autre chose qu'à Toulon (où Bayonne a encaissé 82 points, NDLR). Mais on s'intéresse à nous. il faut qu'on fasse un match de qualité et rien ne sert de penser à eux.

Cette fusion, vous en pensez quoi ?

Je pense que ça dénature le rugby français car le Stade Français est un club historique. Ca nous a fait à tous un choc. On ne sait pas si les joueurs et les supporters vont pouvoir l'empêcher mais c'est une déception de voir le Stade Français se faire avaler par le Racing. C'est dommage. Et ça va fausser la fin du championnat. Quoi qu'il arrive, ce sera difficile pour les joueurs de préparer les matches (si la grève annoncée mardi est levée, NDLR). Ils sont vraiment dans une situation délicate. L'équité est faussée. Ce n'est pas normal. Les raisons économiques ne peuvent pas tout justifier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess