Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Jean-Pierre Perez a recroisé l'USAP avec Colomiers : "Bravo à nous, bon vent à eux"

dimanche 27 août 2017 à 21:26 Par Cyrille Manière, France Bleu Roussillon

Pour la première fois, Pedro Perez a affronté l'USAP (victoire de Colomiers 27 à 25). Plus d'un an après la séparation douloureuse, le troisième ligne s'investit totalement à Colomiers, mais a toujours l'USAP vissée au cœur. Il le fait savoir.

Jean-Pierre Perez
Jean-Pierre Perez © Radio France - Cyrille Manière

Perpignan, France

Ce match ne pouvait pas être normal ni pour l'USAP ni pour Pedro Perez. Pour la première fois l'emblématique troisième ligne catalan affrontait l'USAP. Le nombreux public usapiste qui avait fait le déplacement ne s'y est pas trompé et entre les encouragements pour les sang-et-or, quelques "Pedro ! Pedro !" se sont glissés dans les chants, que ce soit pendant l'échauffement, pendant le match et même après.

Le troisième ligne affichait un grand sourire dans le couloir des vestiaires mais s'est aussi approché des usapistes qui passaient non loin de lui. Un geste d'affection pour Karl Chateau, une longue accolade pour Raphaêl Carbou, JPP n'a pas oublié ses jeunes ex-coéquipiers à qui il souhaite plein de réussite pour cette saison. Les premières retrouvailles entre Pedro Perez et son club de cœur rendent impatient pour les vraies en février à Aimé-Giral où le troisième ligne aura droit, même en bleu et blanc, à l'ovation qu'il n'a pas eue pour son dernier match avec l'USAP.

L'interview d'après match

France Bleu Roussillon : Ca n'a pas été un match trop fort en émotions à gérer personnellement ?

Jean-Pierre Perez : On dit toujours que c'est un match comme un autre mais ça fait bizarre de voir ces couleurs en face. J'ai digéré ce passage et j'ai essayé de me mettre au service du collectif et la fin aujourd'hui est belle. Après, c'est du sport de haut niveau, c'est comme ça, ça va ça vient. Oui, ça fait quand même bizarre car il y a quelques bons jeunes à l'USAP que j'apprécie beaucoup et j'espère que le club va s'appuyer sur eux et les laisser s'exprimer. Je le souhaite pour tous ces jeunes et surtout pour tout le club parce qu'avant les dirigeants et les joueurs il y a un club, un nom, l'USAP à respecter. Le reste passe après. Donc oui, ça m'a fait bizarre car c'est mon club de coeur mais aujourd’hui je suis au service de Colomiers et j'en suis fier.

FBR : Cette victoire a été compliquée à aller chercher et le scenario a été fou pour vous...

JPP : La victoire est d'autant plus belle. On savait que ça allait être très dur parce que Perpignan a une très belle équipe et des ambitions. On voulait valider notre premier succès. Chaque match va être compliqué mais on va essayer de garder cet état d'esprit, il faut retenir ça. Ce qu'ont fait les mecs toute la semaine, y compris ceux qui n'ont pas joué, est extraordinaire. Tout le monde a joué le jeu, je l'avais perdu à Perpi, et là je l'ai retrouvé. C'est vraiment un groupe avec les dirigeants, les entraîneur et le public qui a gagné aujourd’hui.

FBR : Et vous finissez ce match sur une grosse épreuve de force...

JPP : Oui car justement il n'y en a plus beaucoup d’épreuves de force. C'est quelque chose qu'on travaille beaucoup et qu'on apprécie beaucoup. On l'a fait, on leur a fait mal donc félicitations à nous. La victoire est encore plus belle en se terminant de cette manière donc on va essayer de la savourer. Mais, l'USAP a une grosse équipe donc bravo à nous et bon vent à eux.