Rugby

Jonathan Bousquet (USAP) est de retour et "fier de réintégrer cette équipe-là"

Par Cyrille Manière, France Bleu Roussillon jeudi 27 octobre 2016 à 15:28

Jonathan Bousquet de retour à l'USAP
Jonathan Bousquet de retour à l'USAP © Radio France - Cyrille Manière

Il n'avait plus joué depuis près de six mois. Jonathan Bousquet est de retour à l'USAP. Il sera titularisé à l'aile pour le déplacement des Catalans à Angoulême vendredi soir. L'envie est grande de rejoindre ce groupe qui a pris goût à la victoire.

France Bleu Roussillon : On suppose qu'il y a beaucoup d'excitation et d'envie avant de rejouer après près de six mois d'absence...

Jonathan Bousquet : Oui, je suis très très content de retrouver le terrain. Ça aurait pu être la semaine dernière, mais j'ai bénéficié d'une semaine de plus. Je vais faire ce voyage à Angoulême et je suis vraiment très fier de rentrer dans cette équipe là.

FBR : Vous sentez-vous prêt à reprendre la compétition ?

JB : Il faut travailler, travailler même plus que les autres car avec une si longue absence on perd des capacités. J'ai donc bossé, bossé et encore bossé. Je me sens prêt bien sûr. Je ne dirais pas que je suis au maximum de mes compétences, c'est compliqué de retrouver le niveau après cinq mois sans jouer. Je ne me mets pas de pression supplémentaire, j'attaquerai le match et je vais donner le maximum, je vais essayer de tenir au maximum aussi et de faire mon job du mieux possible.

"Quand je vois ce groupe depuis trois matchs, bien sûr que j'ai envie de vivre de bons moments."

FBR : Dans quel état d'esprit êtes-vous avant de réintégrer ce groupe car en votre absence, Julien Farnoux a été très performant, il y a également Mathieu Acébès. Bref, il y a de la concurrence sur les postes d'ailiers et arrière ?

JB : Franchement, c'est tant mieux. Plus il y a de concurrence, plus le joueur doit augmenter ses performances et ça ne peut que tirer chaque joueur vers le haut. C'est très bien personnellement et pour le collectif.

FBR : Quel regard portez-vous sur le début de saison de l'USAP ?

JB : Quand tu perds c'est dur, j'étais en tribunes et tu n'as qu'une envie, c'est d'aller aider les copains. Et quand l'équipe gagne c'est dur aussi car tu n'as qu'une envie, c'est d'aller sur le terrain en profiter. Quand je vois la joie dans ce groupe, l'état d'esprit et les sourires qu'il y a depuis trois matchs, je ne vais pas vous mentir : j'ai envie d'être avec le groupe et de connaître ça, de vivre ces moments-là.

Jonathan Bousquet de nouveau buteur pour l'USAP - Radio France
Jonathan Bousquet de nouveau buteur pour l'USAP © Radio France - Michel Clementz

FBR : Notamment derrière, on retrouve des choses intéressantes dans l'équipe...

JB : Bien sûr, le travail à l'entraînement est vraiment très précis et très adapté aux situations qu'on rencontre le week-end et les gars depuis trois matchs prennent beaucoup de plaisir.

"On a surpris la France entière en étant quinzièmes après le premier bloc"

FBR : Comment percevez-vous ce match à Angoulême qui peut vous faire basculer dans le haut de tableau en cas de victoire ?

JB : L'objectif premier était déjà de quitter le fond de classement. On va tout faire pour garder cette dynamique positive, au moins accrocher des points. Je sais, c'est vague ça veut aussi bien dire accrocher une victoire qu'accrocher un point de bonus. Mais voilà, il faut y aller avec des intentions, des ambitions et bien sûr qu'on espère que ça va passer.

FBR : Quelle perception avez-vous de cette équipe d'Angoulême ?

JB : On a beaucoup regardé cette équipe et elle est très très intéressante. Beaucoup de gens doivent se dire que c'est un promu et que l'USAP n'a pas le droit d'aller perdre là-bas, comme on a fait à Vannes. Mais, vraiment après les images qu'on a vues, Angoulême n'est pas dans ce classement pour rien. C'est une équipe joueuse qui met beaucoup de combat et il va falloir faire attention pendant 80 minutes et surtout partout sur le terrain.

FBR : Cette équipe vous surprend ?

JB : Oui, mais je crois qu'elle surprend la France entière tout comme nous on a surpris la France entière en étant quinzièmes après le premier bloc. C'est une équipe surprise, mais vu le travail de cette équipe à l'arrivée ce n'en est plus une.

FBR : Vous redevenez le buteur de l'USAP pour ce match ?

JB : Oui, je récupère le tir aux buts.

  • Angoulême-USAP : un match à vivre en direct sur France Bleu Roussillon, ce vendredi à 20h

Partager sur :