Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Journal du rugby : le triplé historique de Toulon, sprint final lancé en Top 14 et Pro D2

Sur la pelouse anglaise de Twickenham, les RCT a remporté la finale de Coupe d'Europe en battant Clermont. Le Top 14 ne jouait pas mais se prépare au sprint final. En Pro D2, Pau veut mériter son bouclier.

Toulon s'est imposé 24 à 18 face à Clermont et remporte son troisième titre de champion d'Europe de rugby
Toulon s'est imposé 24 à 18 face à Clermont et remporte son troisième titre de champion d'Europe de rugby © Reuters

A Twickenham, le RCT remporte la finale de la Coupe d'Europe face à Clermont : 24 à 18. Grâce à cette victoire, les hommes de Bernard Laporte entrent dans la légende, déjà vainqueurs en 2013 et 2014, ils signent un triplé historique.

A l'inverse, les auvergnats sont une nouvelle fois les finalistes malheureux comme en 2013. Dans l'effectif toulonnais, le demi de mêlée béarnais Sébastien Tillous Borde est ému et comblé à la fin de la rencontre.

"On savait que ça allait être très dur, mais aujourd'hui on a fait un bon match. On a un groupe de compétiteur, qui a envie de gagner !" — Sébastien Tillous Borde, demi de mêlée du RCT****

Les larmes de la déception après cette deuxième défaite en finale face à Toulon.
Les larmes de la déception après cette deuxième défaite en finale face à Toulon. © Radio France

Avec cette finale de Coupe d'Europe, il n'y a pas de journée de Top 14 ce week-end.

Le sprint final est lancé en Pro D2 et en Top 14

Le championnat reprend samedi prochain. Il ne reste plus que trois journées avant la fin. Il y a du suspens a tous les étages et notamment dans la course au maintien où rien n'est encore fait puisque huit clubs se battent encore pour rester en Top 14.

En Pro D2, Mont-de-Marsan est officiellement qualifié pour les demi finales. Les Montois se sont largement imposés ce samedi à domicile, 27 à 3 contre Aurillac, concurrent direct aux plays-off. Les Montois empôchent en prime le bonus offensif grâce à trois essais de Cabannes, Brethous et Salawa.

"On a encore quelque chose de mieux à offrir à nos supporters" — Christophe Laussucq, manager de Mont-de-Marsan

Le BO lui ne savoure pas encore. A domicile, les Biarrots ont laborieusement battu une équipe de Montauban, joueuse et agressive : 26 à 17. Biarritz s'est fait peur - notamment en 2e mi temps - mais assure l'essentiel : une victoire à 4 points sans bonus offensif.

"On s'est rendu la tâche encore un peu plus difficile que prévu" — Benoit August, l'entraîneur des avants du BO

Biarritz jouera donc sa qualification en demi, la semaine prochaine à Dax.

Dax au bord du gouffre

Les Landais sont 15e et donc au bord du gouffre. Ce dimanche après-midi, ils reçoivent Narbonne (15h) dans un match qui va sentir la poudre pour éviter la descente en Fédérale 1. Les Dacquois sont obligés de s'imposer face à ce concurrent au maintien. Il s'agit là d'un sacré défi puisque Dax n'a pas gagné à l'extérieur depuis janvier 2012. Dans le club, pas question de parler de "finale" pour le maintien, il s'agit plutôt de survie.

"C'est pour sauver 30 ou 40 contrats et familles. C'est une ville !" — Brice Miguel, entraîneur des avants de Dax****

Loin de tous ces enjeux de bas de classement, la Section Paloise affronte Carcassonne. Les joueurs recevront leur bouclier ce dimanche après-midi au Hameau, trois semaines l'officialisation de leur montée. Pour autant, les béarnais ne prennent pas ce match à la légère.

"Il faut qu'on gagner sinon le bouclier n'aura pas de sens !" — Brandon Fajardo, l'ouvreur de la section

Coup d'envoi de cette dernière rencontre de la 29e journée de Pro D2 à 17h30.

Le journal du rugby du 03 mai 2015

Choix de la station

À venir dansDanssecondess