Rugby

Julien Farnoux (USAP) : "J'espère qu'on a lancé notre saison"

Par Cyrille Manière, France Bleu Roussillon vendredi 7 octobre 2016 à 1:22

Julien Farnoux, arrière de l'USAP
Julien Farnoux, arrière de l'USAP © Radio France - Cyrille Manière

L'arrière de l'USAP, à son avantage contre Oyonnax, a exprimé sa satisfaction après la victoire des Catalans 23 à 18. Après quatre défaites, il espère que l'USAP a enfin trouvé le bon rythme.

Julien Farnoux : "Sincèrement, on voulait vraiment accroché la victoire, le bonus offensif c'est vraiment le coup de poker mais on ne pensait qu'à la victoire. Quand est rentré aux vestiaires à la mi-temps on s'est dit une seule chose c'est qu'il restait quarante minutes et qu'il fallait gagner. Dans ce match, je n'ai pas douté une seule seconde, on n'a jamais rien lâché, même à 18-15 on n'a jamais été fébrile, on a continué de conserver le ballon et on a joué chez eux.

Les dernières semaines, on a fait le dos rond, on a laissé parler. On sait que ce groupe est capable de faire de belles choses si on respecte ce qu'on nous dit. Les dernières semaines étaient compliquées et là je pense qu'on a remis les choses dans l'ordre même s'il y a encore plein de choses à améliorer mais j'espère qu'on a lancé notre saison et pourvu que ça dure.

"Ca fait plaisir de voir les gens heureux"

Julien Farnoux : "J'espère qu'on a lancé notre saison"

Ce qui s'est passé est passé, nous, les joueurs, ne sommes concentrés que sur ce qui nous attend et le reste il faut arrêter d'en parler, on ne pense qu'au jeu. Je pense que le coach était content de nous et il nous a dit qu'on avait montré un autre visage et qu'il fallait le garder pour tous les autres week-ends.

Forcément, ça fait plaisir de voir les gens heureux et c'est pour ça qu'on joue. on veut rendre les gens heureux. Se faire huer ce n'est jamais bon mais il fallait en passer par là et ce qu'on a donné sur le terrain ce soir, les supporters nous l'ont rendu et ça fait plaisir".

Julien Farnoux : "Se faire huer n'est jamais bon mais il fallait en passer par là"

Partager sur :