Rugby

Karl Chateau est de retour à l'USAP : "Il me tardait de rejoindre ce groupe ambitieux"

Par Cyrille Manière, France Bleu Roussillon mercredi 21 octobre 2015 à 16:05

Karl Chateau, de retour à l'USAP
Karl Chateau, de retour à l'USAP © Maxppp

Karl Chateau jouera ce jeudi contre Biarritz. En délicatesse avec son dos, le troisième lignede l'USAP a traversé quelques périodes de doutes mais revient plus motivé que jamais. Meilleur usapiste la saison dernière, il lui tardait de retrouver ce groupe qu'il trouve décomplexé et ambitieux.

France Bleu Roussillon : Karl, enfin le début de saison pour vous !

Karl Chateau : Et oui, enfin ! C'est un peu chiant car c'est le début de l'hiver et il fait un peu froid ! Ça fait du bien de retrouver tout le monde et surtout avec un état d'esprit tel qu'il est aujourd'hui et le classement auquel nous sommes. On joue le haut de tableau et non le milieu ou la fin. Et ça c'est très bien.

FBR : Vous n'avez plus joué depuis la demi-finale il y a cinq mois, ça a été une longue période difficile à gérer ?

KC : Oui, il y a eu des moments très compliqués. Heureusement, le groupe est vraiment soudé et il y a des joueurs qui ne te laissent jamais seul, même si tu es en dehors du groupe et que tu ne fais pas les entraînements. Mais oui, ça me démangeait de ne pas pouvoir jouer surtout avec ces bons résultats, on a envie de participer, de faire les matchs car c'est toujours agréable de gagner et surtout à l’extérieur. C’était un peu frustrant de vivre les victoires à travers les autres donc j'espère que ce jeudi je vais pouvoir vivre la victoire avec tout le monde

Karl Chateau a accentué ses efforts pour revenir en forme - Maxppp
Karl Chateau a accentué ses efforts pour revenir en forme © Maxppp

FBR : Pas trop d'appréhension avant ce retour ?

KC : Si bien sûr, il y en a un peu. J'en ai parlé avec Christophe André qui lui aussi est revenu après une longue blessure. Forcément que les premières minutes vont être tendues, surtout face à Biarritz qui est une équipe très solide, mais je pense que tout va rentrer dans l'ordre au bout de quelques minutes, en tout cas je l'espère.

Karl Chateau : "Enfin le début de saison, il y a eu des doutes"

"Je dois redoubler d'efforts pour gagner ma place"

FBR : Pendant votre absence, Alan Brazo a bien pris le relais, il va y avoir une concurrence et une complémentarité intéressantes pour la suite de la saison...

KC : Il a fait plus que prendre le relais, il a fait de super matchs. Je suis très heureux pour lui, il a signé son premier contrat pro la saison dernière et il le mérite. En plus d'être un coéquipier c'est un très bon ami donc je suis heureux pour lui. Ça ne peut être qu'une bonne concurrence. Je suis assez admiratif de ce qu'il fait quand on sait le peu d'années de rugby qu'il a derrière lui. C'est clair que ces performances me boostent aussi et me motivent. En le voyant jouer, je me suis dit que quand je serai près physiquement, la place serait peut-être prise et donc qu'il allait falloir redoubler d'efforts pour regagner cette place.

FBR : Comment sentez-vous ce groupe par rapport à la saison dernière ?

KC : Je le sens plus serein, on gère plus facilement nos temps forts et nos temps faibles. On arrive à être un peu plus réalistes. On le voit sur l'essai de Jean-Bernard (Pujol) à Bourgoin. Mafi qui tente ce geste ce n'est pas anodin, c'est le signe que l'équipe est en confiance. On joue décomplexés parce que ça avance devant et on a aussi moins peur. Pour moi c'est déjà le gros point positif par rapport à la saison dernière, on a moins peur de l'échec. On tente des gestes en se disant qu'on va les réussir plutôt qu'en se demandant si on va les rater. On était une équipe jeune autant dans sa construction que dans les individus., aujourd'hui on a pris une année et forcément le groupe a muri et ça se ressent.   

Karl Chateau, meilleur usapiste 2014/2015 - Maxppp
Karl Chateau, meilleur usapiste 2014/2015 © Maxppp

"On joue décomplexés, on a moins peur que la saison dernière"

FBR : C'est un match important déjà contre Biarritz pour s'installer dans le haut du classement...

KC : Oui, c'est important. On regarde un peu les matchs chaque week-end. Un petit championnat s'installe en haut du classement. On a gagné à Bourgoin et ça nous a fait du bien que Narbonne batte Aurillac. Lyon impose un très gros rythme et il faut suivre. Il faut qu'on continue là-dessus et qu'on prépare le reste du bloc. Plus on prendra de points tôt, moins on aura à en chercher ailleurs. Mais, on s'est préparés pour faire un début de saison comme ça. Ce groupe et le club ont des ambitions, on veut sur chaque match, chaque déplacement ramener le maximum de points et si possible la victoire à chaque fois.

FBR : Vous allez certainement avoir un adversaire revanchard et affamé...

KC : Oui Biarritz n'est pas à sa place et va se réveiller. C'est une très grosse équipe qui a juste raté son départ. il ne faut surtout pas les sous-estimer. C'est un match très dangereux car ils vont venir en se disant qu'ils peuvent tout tenter et qu'ils n'ont rien à perdre.

Les avis de Grégory Patat et Tom Ecochard

Grégory Patat (entraîneur) : "Concernant Karl on avait de grosses inquiétudes en ce début de saison, il avait des problèmes récurrents au dos, c'est un joueur qui a été sur utilisé, il le méritait mais ça reste un jeune joueur qui a eu beaucoup  de temps de jeu et qui a fini la saison en étant usé. On a mis les choses en place, on a été patients, on lui a laissé le temps de revenir. Il a fait trois semaines d'entraînements collectif et maintenant il est prêt." _

"La concurrence entre Alan Brazo, Dimitri Basilaia et lui est intéressante.Il y a différents profils sur ce poste et ce sera à moi de tenir compte des forces de chacun, de l'état de forme de chacun et des caractéristiques de l'équipe adverse.Karl a de grandes qualités individuelles et a une très grande lecture de jeu mais doit encore progresser sur la plan physique. Alan Brazo est la belle surprise depuis la saison dernière et se donne les moyens d'exister à haut niveau, il a fait une grosse préparation d'avant saison, il a progressé dans le domaine aérien à tel point qu'on lui a confié le rôle de leader de touche. Il est en progression constante. Dimitri est un très bon impact player et qui peut amener des solutions sur des fins de match. J'ai la chance d'avoir beaucoup de monde en troisième ligne et il va falloir  faire un coaching judicieux pour garder tout le monde concernés."

Tom Ecochard (demi-de-mêlée et ami de Karl Chateau) :_ "Je suis content pour lui. J'étais avec lui cet été pendant des périodes de doute quand ses douleurs ne passaient pas même quand il ne faisait rien ou qu'il se reposait. il a un peu douté mais maintenant il se prépare depuis un moment et je le trouve en forme. je pense qu'il va nous apporter toute sa classe."