Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

L'ancien maire de Pau Yves Urieta favori pour la présidence de l'association Section paloise

vendredi 17 novembre 2017 à 6:09 Par Alexandre Vau et Daniel Corsand, France Bleu Béarn

Nouveau rebondissement dans le conflit opposant les professionnels de la Section paloise à l'association désormais sans président. Le secteur amateur élira lundi un président par interim qui pourrait être un ancien maire de Pau.

L'ancien maire de Pau est l'un des trois vice-présidents de l'association Section paloise.
L'ancien maire de Pau est l'un des trois vice-présidents de l'association Section paloise. © Maxppp - Jean-Jacques Sentucq

Pau, France

On vous l'a dit la semaine dernière sur France Bleu Béarn. Car l'affaire dure depuis un certain temps. Rien ne va plus entre les pros et les amateurs à la Section Paloise. Le tribunal de grande instance de Pau a annulé, jeudi dernier, les élections du comité directeur de l'association qui ont eu lieu en juin dernier. Michel Camptort n'est donc plus président. Ce dernier devrait faire appel de cette décision dans les jours qui viennent. Mais cet appel ne sera pas suspensif.

Urieta seul candidat en lice

En attendant, le comité directeur doit élire un nouveau président par intérim qui pourrait être... Yves Urieta. Joint par téléphone, l'ancien maire de Pau et vice-président de l'association ne se dit pas plus emballé que ça. "Je suis le seul candidat en lice pour l'instant. Si je peux apaiser les tensions, je le ferai. Mais je suis prêt à me retirer en cas de nouvelle candidature". L'élection doit avoir lieu lundi soir lors du prochain comité directeur de l'association Section paloise.

En toile de fond, la discorde est le montant de la redevance versée que les pros doivent verser à l'association qui détient en retour les droits sportifs de la Section paloise nécessaires pour jouer en Top 14. On parle d'environ 400.000 euros, dont près de 200.000 pour la nouvelle académie de rugby Section paloise.