Rugby

L'Angleterre cherche des coupables après la défaite face aux Gallois

Par Yves Maugue, France Bleu dimanche 27 septembre 2015 à 17:29

L'Anglais Joe Marler désemparé à la fin du match
L'Anglais Joe Marler désemparé à la fin du match © Max PPP

Battus ce samedi par le Pays de Galles 28-25, l'Angleterre est désormais condamnée à battre l'Australie samedi prochain sous peine de ne pas disputer les quarts de finale. Le pays est sous le choc.

C'est d'abord la presse qui s'est déchaînée ce dimanche. La défaite anglaise face au Pays de Galles dans le temple de Twickenham ne passe pas. The Independant on Sunday se contente en Une du score du match et d'une photo de Chris Robshaw le capitaine anglaise la tête basse. Plus direct, The Mail on Sunday titre "You blew it", ce qui signifie crûment "Vous avez foiré". The Daily Mail choisit un seul mot "Brutal". D'autres journaux préfèrent saluer la performance des Gallois. C'est le cas du Sunday Times qui titre en référence au dragon symbole du Pays de Galles "Le dragon blessé a châtié les Anglais".

"Vous avez foiré" titre The Mail on Sunday - Aucun(e)
"Vous avez foiré" titre The Mail on Sunday - ©Mail on Sunday

Chris Robshaw cible des attaques

Le principal grief fait aux joueurs anglais concerne la gestion de la fin de match. Menés de trois points et bénéficiant d'une pénalité à 25 mètres des poteaux, les Anglais ont préféré chercher la touche et la victoire plutôt que se contenter du match nul. La décision a été prise par le capitaine Chris Robshow qui se retrouve au centre des attaques. "Il est responsable de l'implosion de l'Angleterre" affirme ainsi le Sunday Telegraph. Le captaine du XV de la Rose a reconnu son erreur. "J'ai eu tort. J'ai parlé aux buteurs et nous avons jugé que le coup de pied était difficile. Nous avons essayé d'aller chercher la victoire". Le sélectionneur Gallois, lui, a su prendre davantage de distance. Warren Gatland a ainsi affirmé : "Si vous réussissez vous êtes un héros, si vous ratez vous êtes un zéro".

Les Anglais moqués sur les réseaux sociaux

 Connaissant la rivalité entre l'Angleterre et le Pays de Galles, il fallait s'y attendre. Les Gallois chambrent gentiment leurs voisins sur les réseaux sociaux. C'est le cas de l'attaquant gallois du Real Madrid Gareth Bale qui a posté ce tweet après la victoire du XV du Poireau. 

 ► Notre dossier Coupe du monde de rugby 2015