Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'ASM dans la tourmente : Vern Cotter propose sa démission

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Après ses deux défaite en finale de H-Cup et en demi-finale du Top 14, l'ASM continue sa descente aux enfers. Son entraîneur, Vern Cotter, a présenté ce mercredi sa démission à René Fontès. Le président de l'ASM soumettra la décision au conseil d'administration. En quelques jours, les déclarations du coach néo-zélandais ont provoqué une crise inhabituelle pour le club auvergnat.

Vern Cotter
Vern Cotter © Maxppp

La tension entre Vern Cotter et l'ASM est encore montée d'un cran. Les dirigeants du club décideront lundi s'ils acceptent la démission de l'entraîneur néo-zélandais. Il l'a proposée ce mercredi au président René Fontès, selon le communiqué de l'ASM. Cotter entraîne l'ASM depuis 2006.

Surprise générale

Ce scénario était difficilement imaginable, même au soir de l'échec devant Castres en demi-finale du Top 14. Le divorce est devenu une hypothèse quelques heures plus tard.

On a d'abord appris que Vern Cotter prendra la tête de la sélection écossaise à la fin de son contrat, dans un an. Puis, dans des interviews données au Midi Olympique et à La Montagne , il a pointé la responsabilité de certains joueurs et d'une partie du staff dans les deux défaites consécutives. Ces accusations sont d'autant plus mal passées que Vern Cotter n'y remet pas en cause ses propres décisions.

De l'explication salvatrice à la rupture ?

Joint par France Bleu Pays d'Auvergne mardi soir, René Fontès mettait les excès de son technicien sur le compte de la déprime, générale après cette fin de saison. Quelques heures et des échanges houleux plus tard, l'orage ne passe décidément pas.

Des supporters appellent d'une pétition un changement d'état d'esprit à  l'ASM. Du changement, en voilà dans un club habitué à des transitions plus souples, même dans la défaite. Mais l'explication pourrait tourner en rupture tonitruante. A la surprise générale.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess