Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

L'intérim de Luc Lacoste à l'USAP : toujours la priorité au recrutement

mardi 22 décembre 2015 à 18:12 Par Elisabeth Badinier, France Bleu Roussillon

Luc Lacoste, vice président de l'USAP assure l'intérim à la tête du club. La priorité est toujours donné au recrutement. La continuité est assurée.

Luc Lacoste
Luc Lacoste © Maxppp

Perpignan, France

Après avoir donné des nouvelles de François Rivière et après avoir raconté comment s'était passé l'accident de manège dont a été victime le président de l'USAP, Luc Lacoste a expliqué comment il comptait diriger le club pendant l'absence de François Rivière. Rien ne va véritablement changer, la continuité est assurée.

"François Rivière et moi nous sommes des chefs d'entreprise, et lorsque nous sommes arrivés à l'USAP nous avons mis en place des institutions qui garantissent la pérennité du club. Par exemple, Sylvain Deroeux était directeur général, mais il n'était pas mandataire social, à notre arrivée en 2013, nous l'avons nommé mandataire social pour qu'il ait toutes les signatures pour faire fonctionner le club s'il nous arrivait quelque chose."

"Il faut aussi savoir que François Rivière n'a pas investi directement dans la SASP USAP, nous avons une société RLI qui est l'actionnaire majoritaire de l'USAP, détenue par François Rivière et moi même ce qui garantie une permanence de l'actionnariat.

Lorsqu'il y a vacance ou incapacité d'agir de l'un ou de l'autre, l'un prend les pouvoirs de l'autre ou inversement. C'est tout ce qu'il y a de plus classique dans une entreprise. Et c'est à ce titre là que provisoirement je représenterai le club de l'USAP avec l'ensemble des instances qui existent déjà."

"La cellule de recrutement travaille déjà".

"Après avoir fait en sorte que le club retrouve des structures saines, un budget et une organisation, la priorité reste au sportif. Il était évident que pendant un an et demi, il fallait poursuivre la restructuration parce qu'une belle maison fonctionne d'abord quand les fondations sont saines. Maintenant place au sportif."

"Nous avons mis en place une cellule de recrutement qui fonctionne avec des gens qui sont en place. Y a pas de raison que ça change. Nous avons fait quelques changements très satisfaisants et la cellule de recrutement travaille très activement sur la saison prochaine car par les passés, les recrutements avaient été faits dans la précipitation, on prépare calmement et sereinement la saison prochaine."

"Je vais m'impliquer davantage sur Perpignan".

"La pérennité du club n'est pas en péril. François Rivière nous manque parce que c'est un très un bon communiquant et entraineur d'hommes, il passe très bien, il est volontaire mais on est deux frères... Alors c'est vrai que je suis à Paris, donc je vais m'impliquer beaucoup plus sur Perpignan et ne l'oubliez pas François va très vite revenir."

"J'ai bon espoir qu'il retrouve toute sa tête très rapidement. Peut-être que mécaniquement ce sera un peu plus difficile pour être aussi actif dans les travées d'Aimé Giral mais je serai là aussi. L'important c'est qu'il récupère toute sa tête"

"L'important c'est que François revienne très vite" Luc Lacoste

>>> À lire aussi : notre dossier spécial sur l'accident de François Rivière sur un manège à Narbonne