Rugby

L'UBB relève la tête et quitte la Champions Cup sur une victoire en Ulster (26-22)

Par Damien Gozioso, France Bleu Gironde samedi 21 janvier 2017 à 16:18

L'UBB s'est imposée, notamment grâce à un essai de Marco Tauleigne.
L'UBB s'est imposée, notamment grâce à un essai de Marco Tauleigne. © Radio France - Justine Hamon

La campagne européenne de l'UBB s'arrête donc en Irlande. Les chances de qualification étaient minces, l'Union comptait sur ce match pour reprendre confiance, ce résultat arraché de haute lutte met fin à une série de cinq défaites de rang.

L'UBB en avait marre de perdre selon les mots de son capitaine Clément Maynadier, elle a mis fin à une douloureuse série de cinq revers avec un succès sur la pelouse de l'Ulster pour clore cette campagne européenne à l'équilibre. Tout avait bien commencé grâce à un essai de Lesgourgues (11e), mais l'Ulster a vite répondu par Trimble (19e) et les deux équipes ont engagé un chassé-croisé animé par les essais de Tauleigne (23e) et Van der Merwe (29e).

L'UBB menait 20-15 à la mi-temps mais lors du deuxième acte, l'Ulster a complétement étouffé l'Union, reprenant même la tête avec l'essai de Cave (59e). C'était sans compter sur les dernières pénalités de Simon Hickey pour sceller le sort de cette rencontre.

Un trou d'air inquiétant

L'entame de match de Bordeaux-Bègles a été séduisante. Une défense hermétique, du jeu dans la continuité – à l'image de cette action à 20 temps de jeu – et un score rapidement acquis de manière totalement logique. Mais le "Fighting Spirit" n'est pas qu'un beau cliché, et les Irlandains ont ensuite montré comment ils ont pu faire chuter Exeter et Clermont sur leur pelouse.

Lors des 20 premières minutes de la deuxième période, l'Ulster a cumulé 70% de possession et l'UBB n'a jamais évolué hors de sa moitié de terrain. Une fébrilité justifiée en partie par l'exclusion temporaire du jeune Geoffrey Cros (40e) et la rapidité de monsieur Carley à siffler contre l'Union (13 pénalités), un tel passage à vide dans un match à enjeu pourrait être rédhibitoire.

Et maintenant, le Top 14

Retrouver la victoire et se laver la tête, voilà qui est fait pour l'UBB. L'équipe de Raphaël Ibanez ressassera sans doute longtemps ce faux-pas à domicile face à Exeter, puisqu'il manque finalement peu de choses pour continuer l'aventure européenne. Il y a de toute façon des enseignements à tirer de cette campagne : la révélation de talents comme Cros, la capacité à résister plus longtemps à haute intensité...

Et tout cela servira forcément en championnat. 7e et donc hors des places qualificatives, Bordeaux-Bègles va recevoir consécutivement Clermont (dimanche 29 à 16h45 au Matmut Atlantique) et Castres. Des réceptions qui sans une partie des internationaux retenus avec le XV de France, qui pourraient conditionner la suite de la saison de l'UBB, et ses désirs d'Europe pour l'année prochaine.