Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

PRO D2 - L'USAP corrige Narbonne : "66 points c'est un beau symbole"

samedi 26 novembre 2016 à 0:47 Par Cyrille Manière, France Bleu Roussillon

L'USAP a laminé son voisin narbonnais 66 à 13. Les Catalans ont inscrit neuf essais et se relancent en PRO D2. L'USAP est satisfaite mais reste humble et prudente même si elle a fait plaisir à ses supporters catalans heureux de cette victoire et surtout de ce symbolique 66 atteint.

USAP : Enzo Forletta, Julien Farnoux, Tom Ecochard et Perry Freshwater
USAP : Enzo Forletta, Julien Farnoux, Tom Ecochard et Perry Freshwater © Radio France - Cyrille Manière

Perpignan, France

Enzo Forletta (pilier) : "C'est le derby que tout le monde attend toujours, c'est quelque chose de beau et ça fait du bien aux tronches et au classement. Tout le monde se régale que ce soit nous sur le terrain ou les supporters notamment sur des actions comme cet essai en première mi-temps qui part de nos 22. C'est toujours beau à voir, ça fait plaisir. On était revanchards après les deux derniers matchs de Colomiers et d'Agen. C'était un peu le même que le match que Colomiers justement et j'espère qu'on a retenu la leçon, on a réussi à continuer de marquer et à les mettre sous pression malgré l'avance à la mi-temps.

Maintenant il faut arriver notre jeu en place à l'extérieur, on verra sur le prochain match. Il faut juste savourer et se remettre vite au travail, on ne va pas s'enflammer non plus on est reste très loin de ce qu'on veut faire. Je ne crois pas avoir déjà gagné un derby avec un score aussi large, notamment en jeunes, et puis c'est anecdotique mais symbolique, on gagne ce match en marquant 66 points, ce n'est pas fait exprès mais c'est un beau symbole."

"Les avants nous ont mis dans l'avancée"

Julien Farnoux (arrière) : "On a fait le boulot, c'était le même match que face à Colomiers, on en a parlé à la mi-temps et on s'est dit de ne pas faire les mêmes erreurs, on a retenu la leçon. Tout a été positifs hormis les sorties de camp qu'on doit encore corriger. La touche a été top, les avants nous ont mis dans l'avancée, quand on met 66 points forcément c'est que beaucoup de choses ont bien marché.

Quand on respecte le schéma, la machine se met en route. Avec l'effectif qu'on a et les mecs qu'on a il y a moyen de se faire plaisir, c'est dommage des fois de gâcher le travail qu'on fait à cause de petites erreurs. On est au début du bloc et il y a des points à aller chercher."

Les ballons portés usapistes ont fait très mal au RCNM - Aucun(e)
Les ballons portés usapistes ont fait très mal au RCNM - Zebulon Nog

"On ne va pas faire les fanfarons"

Tom Ecochard (demi-de-mêlée) : "Contents de prendre cinq points, on en visait quatre, on est content d'avoir fait plaisir au public. Ca a juste été difficile en première mi-temps dans les rucks, ils mettaient les mains un peu partout et c'était compliqué pour lancer le jeu offensif. Après quand on marque 66 points on ne va pas faire les fines bouches, la production est bonne.

Quand on est dos au mur, c'est là qu'on fait les meilleurs choix, on n'avait pas le choix et quand on n'a pas le choix on a cette petite peur au ventre et ça donne des matchs comme ça donc il faut peut-être se faire un peu violence de temps en temps et essayer de faire chaque fois des matchs avec la même envie. On sait que ça fait plaisir aux supporters mais on ne va pas faire les fanfarons, ils ne l'avaient pas fait il y a un an quand ils nous en avaient mis quarante."

"Il nous faut de la régularité maintenant"

Perry Freshwater (entraîneur des avants) : "C'est vraiment bizarre en fait, on est contents mais je suis un peu déçu pour les Narbonnais car ce sont toujours des moments difficiles. On est content même si on a peut-être perdu Enzo (Selponi) aujourd'hui, il se pourrait qu'il souffre d'une fracture du péroné. Pour moi le côté positif c'est la rentrée très bonne du jeune Quentin Walcker, il fallait qu'il prenne l'esprit de ce stade, il a un beau potentiel, il faut qu'il le confirme.

On les a contrés plusieurs fois en touche, je suis très content des ballons portés, on l'avait beaucoup travaillé cette semaine. Il y avait une vraie solidarité entre tout le monde. Là on va boire une bière et savourer, on est contents, c'est bien pour le groupe mais très vite on va se concentrer sur le match de Biarritz. Il nous faut de la régularité maintenant.

  • Homme du match - Tom Ecochard a été désigné homme du match par le jury France Bleu Roussillon / L'Indépendant. Pour la première fois en sang et or, Tom Ecochard a inscrit deux essais en un match, les deux premiers de la rencontre.

  • Etoiles France Bleu Roussillon : Tom Ecochard et Raphaël Carbou ont recueilli le plus d'étoiles auprès des auditeurs et consultants de France Bleu Roussillon. Lucas Bachelier, Alan Brazo, Enzo Forletta, Mathieu Bélie et Jean-Bernard Pujol ont également été cités. L'ancien centre usapiste Jean-Philippe Grandclaude qui commentait la rencontre sur France Bleu a donné son étoile à Lifeimi Mafi pour son impressionnant plaquage en fin de match.