Rugby

Dragons Catalans : Adiu Mister Scott Dureau

Par Cyrille Manière, France Bleu Roussillon vendredi 11 septembre 2015 à 21:33

Scott Dureau
Scott Dureau - Zebulon NOG

Le dernier match de la saison à Brutus pour les Dragons s'annonce riche en émotions. Scott Dureau foulera pour la dernière fois la pelouse catalane. L'Australien aura marqué de toute sa classe son passage de cinq ans en sang-et-or.

La fête promet d'être belle. Si les Dragons n'ont plus rien à espérer sportivement depuis quelques semaines, au moins ils ont le droit de faire la fête et de se payer une belle tranche d'émotion. Cinq joueurs marquants vont faire leurs adieux au public de Brutus. Elliott Whitehad, Zeb Taia, Ian Henderson et Benjamin Garcia ont été des joueurs majeurs de l'effectif cette saison et les précédentes. Leurs départs symbolisent la page que tourne le club en cette fin 2015.

Côté émotionnel, le départ de Scott Dureau va retenir toute l'attention. Ses exploits, ses performances, son caractère et son histoire personnelle resteront à jamais de belles lignes dans la jeune histoire du club. "Scotty" est une belle image à lui seul de ce club. Il est probablement le meilleur ambassadeur que les Dracs ont pu avoir. Illustre inconnu à son arrivée, il est devenu un des meilleurs joueurs de Super League.

Scott Dureau, la Der à Gilbert-Brutus / Reportage France Bleu Roussillon

Chacun gardera en mémoire un exploit, un essai, un coup de pied. Une performance exceptionnelle en 2012 contre Warrington, une transformation en coin pour une victoire historique à Saint-Helens et des percées à n'en plus finir régulièrement sur les pelouses britanniques ou à Brutus.

Scott Dureau à Gilbert-Brutus - Radio France
Scott Dureau à Gilbert-Brutus © Radio France - Cyrille Manière

"Ca va être dur quand je vais rentrer sur la pelouse"

Scott Dureau c'est aussi le joueur proche des supporters. Très rapidement, les fans en ont fait un de leurs chouchous. Ses peformances sur le terrain incitaient au respect et son attitude en dehors l'affection. Disponible, souriant il a aussi surtout très vite appris le français pour mieux se fondre  et s'intégrer.

Laurent Frayssinous

Scott Dureau c'est aussi une histoire humaine très forte. Au sommet de sa gloire sportive, il ne peut pas commencer la saison 2013. Soudainement frappé par une tumeur à l'oeil, son retour de vacances d'Australie est reporté pour se faire soigner dans son pays. Depuis le pays catalan, les témoignages de sympathie et de soutien ont afflué. Le club et les supporters l'ont accompagné et soutenu pour qu'il rechausse les crampons.

Alors ce samedi, une dernière fois Scott Dureau va longer les mûrs du couloir qui mène des vestiaires à la pelouse de Brutus. Les vivas de la foule, la musique assourdissante, les bruits de crampons et les battements de coeur vont encore s'entremêler et retentiront plus fort que jamais pour lui. "J'ai joué plus de cinquante matches à Gilbert-Brutus, ça va être dur quand je vais rentrer (silence) ouais ça va faire bizarre", commente l'Australien.

"Je vais avoir un petit Catalan né en Australie"

Les images ont eu le temps de défiler dans sa tête cette semaine et vont redéfiler en accéléré ce samedi : "sportivement, la transformation à Saint-Helens restera mon plus beau souvenir avec la victoire cette année contre Wigan, c'était une telle fête ici". Mais au-delà du sportif, quand on parle des meilleurs moments en pays catalan avec Scott Dureau, on touche vite à l'humain : "je me suis fait plein d'amis ici, au club, en dehors et mon plus beau souvenir reste tout ce que j'ai appris : la culture, la langue. Et ça, je le garderai toujours".

Son avenir sportif en Asutralie n'est pas encore tracé. Il règlera ça sur place. Un bonheur arrivera suffisament tôt : "je vais être papa en février. Ce sera un petit Catalan né en Australie".

Fin septembre, Scott Dureau va partir. D'ici là, les hommages se seront enchaînés. Resteront ensuite les chiffres : ses 82 matches avec les Dracs, son numéro maillot 7, son numéro sur le tableau d'honneur le 63. Resteront des souvenirs, des images, des photos et  pour tous la nostalgie et le sourire lorsqu'on prononcera le nom de Scott Dureau, Dragon pour toujours !