Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - Mouguerre champion de France réserve : la fête gâchée par une bagarre générale

La réserve de Mouguerre a remporté ce dimanche le titre de champion de France Excellence B en battant Elne (23-7) à St-Girons. Un titre gâché par l'énorme bagarre générale qui a éclaté sur le terrain et s'est poursuivie en tribune en fin de match. Un joueur mouguertar a été sérieusement blessé.

Ballon de rugby France Bleu
Ballon de rugby France Bleu © Radio France - FBO

On est à la 79e minute de la finale Excellence B entre la réserve de l'US Mouguerre et celle de l'entente Elne/Latour/Théza, ce dimanche à St-Girons, en Ariège. Les Basques mènent largement face aux catalans (23-7). Ces derniers jettent leurs dernières forces dans la bataille, mais sur un placage à retardement dans ses 40 mètres d'un Mouguertar, la situation dégénère et la partie de phalanges remplace celle de rugby.

La vidéo du match (intégrale)

Les faits se produisent à partir de 1h16.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Un jeune joueur sérieusement blessé

Les Catalans disjonctent sur le terrain et déclenchent les hostilités, reconnait Gérard Pull, le président d'Elne, joint par France Bleu Roussillon. Les images montrent que leurs adversaires basques ne sont pas en reste pour rendre les coups. La bagarre générale dure une grosse minute, et se propage jusqu'en bord de main courante et dans les tribunes entre supporters.

Un joueur de Mouguerre reste au sol. Sérieusement touché. Selon les témoignages de Mouguertars présents au stade, le jeune ailier de 19 ans aurait été frappé par derrière puis au sol. Il a perdu connaissance et vomi sur le terrain. Pris en charge par les pompiers présents au stade et les staffs médicaux des deux équipes. Son état suscite l'inquiétude.

Les gendarmes sur la pelouse

Après une dizaine de minutes, un véhicule du SMUR et une ambulance des pompiers entrent sur la pelouse pour prendre en charge la victime qui est évacuée au bout d'une vingtaine de minutes. Selon nos informations, le joueur n'avait ce dimanche soir aucun souvenir des événements, mais avait repris connaissance et se portait bien. Le scanner passé à l'hôpital de Saint-Girons n'a rien révélé d'alarmant. Le Mouguertar a été autorisé à quitter l'hôpital de Saint-Girons dans la soirée et est rentré en voiture dans la nuit avec ses parents.

Les gendarmes, appelés en renfort pour calmer les supporters, ont également longuement discuté avec les officiels et les arbitres. Il est fort probable que l'affaire n'en reste pas là. Si les sanctions sportives pourraient être lourdes, il n'est pas exclu qu'elles se doublent de poursuites judiciaires. Selon les informations de France Bleu Pays Basque, les parents de la victime envisageaient de porter plainte.

Bouclier remis en catimini

Après une longue discussion avec les représentants fédéraux présents en bord de terrain, ainsi que ses assistants, l'arbitre inflige un carton rouge au trois-quart centre (12) d'Elne et fait reprendre la rencontre pour une poignée de seconde.

Mouguerre est sacré champion de France dans la confusion. Le bouclier est d'ailleurs remis en catimini dans l'intimité du vestiaire pour éviter tout nouvel incident en tribune. Si la réserve n'a pas usurpé son bouclier, la fête est forcément un peu gâchée. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess