Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pascal Gaüzère, arbitre international de rugby : pourquoi le Landais arrête sa carrière

-
Par , France Bleu Gascogne

À 44 ans, le Landais Pascal Gaüzère arbitrera samedi à 16h heure française son dernier match de rugby professionnel à Edimbourg, pour la rencontre entre les Lions Britanniques et Irlandais et le Japon. À deux jours de son dernier rendez-vous, il revient sur 15 ans de carrière au plus haut niveau.

Pascal Gaüzère lors de la rencontre Nouvelle-Zélande vs Namibie lors de la coupe du monde 2019 au Japon
Pascal Gaüzère lors de la rencontre Nouvelle-Zélande vs Namibie lors de la coupe du monde 2019 au Japon © Maxppp - Adam Davy

Un match de prestige comme cadeau d'au revoir : ce samedi à Édimbourg après la rencontre entre les Lions Britanniques et Irlandais et le Japon, qu'il va diriger, Pascal Gaüzère va mettre un terme à 15 ans d'arbitrage professionnel de rugby. Le natif de Montfort-en-Chalosse (Landes) évoque "un ensemble de petits signaux" pour expliquer sa décision. "En tant qu'arbitre de haut niveau, il faut avoir une certaine force mentale pour retourner sur le terrain chaque semaine. Quand on se rend compte que mentalement on est un peu moins fort et que physiquement, on fatigue un peu, c'est important de savoir décider quand arrêter sa carrière" confie l'homme en noir à France Bleu Gascogne.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Une carrière commencée dans les Landes dans son club de Montfort-en-Chalosse, après un carton rouge, reçu lorsqu'il était encore joueur : "C'est vrai, je suis plutôt transparent sur ça, suite à un fait de jeu, j'ai reçu un carton rouge. Mais je n'en ai jamais voulu à l'arbitre, c'était tout-à-fait justifié." La suite, c'est une ascension éclair pour Pascal Gaüzère : un premier match en ProD2 lors de la saison 2004-2005, "un moment fort d'un point de vue émotionnel", avant de gravir les échelons et de rejoindre le Top 14 la saison suivante : "C'est beaucoup d'honneur d'évoluer à ce niveau."  

L'un de mes meilleurs souvenirs reste la rencontre Fidji - Uruguay à la coupe du monde 2019 au Japon. Émotionnellement, c'était très fort. 

En 2015, Pascal Gaüzère connaît la joie d'arbitrer une finale de Top 14 (victoire du Stade Français contre Clermont 12 à 6), un de ses meilleurs souvenirs avec la rencontre Fidji - Uruguay lors de la coupe du monde 2019 au Japon, la deuxième coupe du monde dans laquelle il a officié après celle en Angleterre en 2015. "C'était à Kamaishi, une ville sinistrée par un séisme et une vague de 40 mètres de haut qui avaient fait des milliers de morts. Le stade avait été reconstruit près d'une école. C'était un match extraordinaire à arbitrer, avec cette victoire de l'Uruguay, et la ferveur des enfants et des supporters dans les tribunes... De ce match, je retiens la résilience et la fierté des joueurs et des Japonais. Émotionnellement c'était très fort."

Pascal Gaüzère a déjà un projet de reconversion, "dans le domaine des ressources humaines", où il avait travaillé auparavant. 

  • Top 14
Choix de la station

À venir dansDanssecondess