Rugby

Laurent Valin accueille les arbitres au stade Marcel Michelin

Par Jean-Pierre Morel, France Bleu Pays d'Auvergne mercredi 12 octobre 2016 à 5:00

Laurent Valin, à droite, accueille Romain Poite qui va diriger le match entre l'ASM et Toulouse
Laurent Valin, à droite, accueille Romain Poite qui va diriger le match entre l'ASM et Toulouse © Radio France - Jean-Pierre Morel

Depuis qu'il a mis un terme à sa carrière, l'ancien arbitre auvergnat Laurent Valin accueille ses collègues lors des matches de l'ASM au stade Marcel Michelin. C'est le seul club du Top 14 ayant confié cette mission à un homme du sérail.

Sur le parking du stade Marcel Michelin, Laurent Valin fait les 100 pas et consulte un peu nerveusement sa montre. Deux heures avant le coup d'envoi de la rencontre la voiture de Romain Poite arrive enfin. "Moi, j'aimais arriver assez tôt quand j'étais encore en activité", précise l'ancien arbitre qui se presse pour aller accueillir celui qui va diriger le match entre l'ASM et Toulouse".

Un premier contact entre le club et les arbitres

"Laurent étant un ancien collègue, il y a plus de proximité, c'est agréable" reconnaît le meilleur arbitre français, "il connaît nos attentes, ça permet d'établir plus rapidement un premier contact". Mais ça n'incite pas pour autant le directeur de jeu à se montrer plus conciliant avec les Clermontois. La preuve ; face à Toulouse, Romain Poite a sorti deux cartons jaunes pour exclure temporairement Fritz Lee, puis Thomas Domingo qui venait tout juste d'entrer sur la pelouse. Il a également largement sanctionné sept fois la mêlée de l'ASM et accordé un essai de pénalisation aux Toulousains.

Romain Poite apprécie l'accueil réservé aux arbitres au stade Marcel Michelin - Maxppp
Romain Poite apprécie l'accueil réservé aux arbitres au stade Marcel Michelin © Maxppp - thierry larret

"Il n'y a pas si longtemps, j'étais à leur place et je me garde bien de les juger..." Laurent Valin

Dès l'arrivée des arbitres sur le parking du stade Marcel Michelin, Laurent Valin est aux petits soins, "je les accompagne jusque dans leur vestiaire, je m'assure qu'ils n'ont besoin de rien, j'ai officié avec la plupart d'entre eux, mais c'est surtout un immense plaisir de les revoir dans ce contexte, c'est une chance pour moi d'être là". Il y a à peine plus de deux ans, l'Auvergnat mettait en effet un terme à sa carrière au stade de France en tant qu'arbitre vidéo lors de la finale du Top 14 entre le Castres Olympique et le Rugby Club Toulonnais. "Je voulais me consacrer à ma famille". Mais la passion l'a emporté, et, quand l'ASM lui a proposé cette mission, l'ancien arbitre a bien évidemment accepté.

S'il a forcément un peu moins d'affinité avec les anglo-saxons, la semaine prochaine Laurent Valin accueillera l'anglais Greg Garner qui dirigera le match de coupe d'Europe entre l'ASM et l'Union Bordeaux Bègles au stade Marcel Michelin.

Partager sur :