Rugby

Deux défaites en deux matchs : le FCG battu au Stade des Alpes par La Rochelle (19-22)

Par Alexandre Berthaud et Antonin Kermen, France Bleu Isère samedi 27 août 2016 à 20:45

Nigel Hunt et les Grenoblois tombent encore à la maison contre La Rochelle (22-19)
Nigel Hunt et les Grenoblois tombent encore à la maison contre La Rochelle (22-19) - Jacques Robert - FCG Rugby

Les Rouge et Bleu se sont battus mais ont commis trop d'erreurs et se sont finalement inclinés face à des Rochelais efficaces. Le score final serré (19-22, MT 13-12) va laisser des regrets aux Grenoblois.

La Rochelle n'avait pas remporté un seul match de la saison passée à l'extérieur. Les Grenoblois avaient eux concédés 7 défaites "à la maison" lors de la saison 2015-2016. Et au match des outsiders, ce sont bien les Bleu et Rouge qui ont concédé la défaite.

Pourtant, à la pause, les Isèrois menaient 13 à 12, grâce, encore une fois, à un coup de génie de la part de Gio Aplon. Mais s'en remettre à un seul homme n'a pas suffi, et en seconde période les Grenoblois n'ont cessé de courir après le score, multipliant les erreurs, les fautes de mains. "Ce sont les détails qui nous coutent cher" concède David Mélé, le numéro neuf grenoblois "on a des opportunités pour marquer des points en fin de match et on les saisit pas. Notre système est en place mais il faut travailler encore plus dur pour marquer quand on en a besoin" Malgré deux pénalités "dans ses cordes" ratées par Brock James, l'ouvreur Rochelais, le FCG n'a pas su revenir, et s'incline de 3 points, en pouvant nourrir des regrets. "on a donné le bâton pour se faire battre" estime l'ouvreur grenoblois Jonathan Wisniewski "La Rochelle n'a rien volé, mais on les a bien aidé a gagner".

"On manque de confiance". Bernard Jackman l'entraineur du FCG

La Rochelle se relance, après un match nul concédé la semaine passée à domicile face à Clermont. Le FCG lui est clairement dans le dur, concèdant samedi sa huitième défaite consécutive en Top 14, à cheval sur deux saison. Fébriles en fin de rencontre, les grenoblois ont plus que jamais besoin de retrouver la victoire, "on manque de confiance c'est sur" avoue Bernard Jackman l'entraineur des rouge et bleu, mais l'irlandais et ses hommes ne veulent pas douter "Si tu paniques et que tu penses que tu est mort, tu seras mort. Il faut rester très dur avec nous mêmes mais aussi comprendre qu'il reste encore 24 matchs à jouer". Le prochain, ce sera à Lyon,  un derby déjà crucial pour les Grenoblois.

Fête gâchée pour Landreau

Le match contre La Rochelle était aussi le dernier au club de Fabrice Landreau, le bientôt ex-manager, qui avait annoncé il y a quelques semaine quitter le club à la fin du mois. Le FCG a rendu hommage après le match à celui qui fût manager durant 7 ans, participant grandement à la remontée du club en Top 14. Un hommage émouvant. Larmes aux yeux, et après avoir fait une dernière causerie sur la pelouse au milieu des supporters et de ses anciens joueurs, Fabrice Landreau a donné rendez-vous à tout le monde à la fin de la saison, avec un FCG en Top 14.

L'émotion de Fabrice Landreau lors de l'hommage rendu en fin de rencontre à l'ancien manager du FCG - Aucun(e)
L'émotion de Fabrice Landreau lors de l'hommage rendu en fin de rencontre à l'ancien manager du FCG - Jacques Robert - FCG Rugby

L’émotion de Fabrice Landreau  lors de l'hommage rendu en fin de rencontre. ©  Jacques Robert - FCG Rugby

Partager sur :