Rugby

Le Japon s'offre l'Afrique du Sud et crée la première sensation de la Coupe du monde

Par Yves Maugue, France Bleu Gironde et France Bleu samedi 19 septembre 2015 à 20:08

Pat Lambie ne passera pas face aux Japonais
Pat Lambie ne passera pas face aux Japonais © Max PPP

Coup de tonnerre sur la Coupe du monde de rugby. Dans la poule B, le Japon a battu l'Afrique du Sud 34 à 32 grâce à un essai inscrit après la sirène.

C'est une performance qui ressemble un peu à celle réalisée par l'équipe des Tonga il y a quatre ans lorsque les joueurs du Pacifique s'étaient offert le scalp du XV de France lors du dernier match de poule. Le Japon, qui n'avait jusqu'ici gagné qu'un seul match dans toute son histoire en Coupe du monde, a battu l'Afrique du Sud, vainqueur des éditions 1995 et 2007 et qui fait partie des outsiders cette année.

Esketh surgit au dernier moment

Les Japonais ont tenu le score toute la partie. Ils n'étaient menés que 12 points à 10 à la pause. Michael Leitch pour les Cherry Blossoms avait répondu aux deux essais sud-africains de Fraçois Low et de Bismarck du Plessis. Surtout, alors que l'on attendait à voir les Japonais souffrir énormément en terme de puissance physique, la mêlée nippone tenait la dragée haute à son adversaire. En deuxième période, malgré deux nouveau essais des Springboks par Lood de Jager et Adrian Strauss, les Japonais restaient à portée de fusil grâce à leur buteur. Le même Ayumu Goromaru qui allait ramener son équipe à hauteur à dix minutes de la fin grâce à un essai. C'est finalement après la sirène que les Japonais ont porté l'estocade. Après avoir fait souffrir la mêlée sud-africaine à cinq mètres de la ligne, Esketh npouvait déborder et entrer dans l'en-but pour offir la victoire aux asiatiques.

Le Japon peut rêver des quarts de finale

L'Afrique du Sud peut être sonnée. Les Japonais signent l'un des plus grands exploits de l'histoire de la Coupe du monde. Et se positionnent pour une éventuelle qualification pour les quarts de finale dans un groupe très ouvert qui comprend également l'Écosse, les Samoa et les Etats-Unis. Rappelons que le Japon accueillera sur son sol la prochaine édition de la Coupe du monde. Pour les Sud-Africains, rien n'est perdu. Ils ont marqué deux points grâce aux bonus offensif (4 essais marqués) et défensif (moins de 7 points d'écart). Mais les lacunes démontrées avec, notamment de nombreuses maladresses, devront rapidement être corrigées pour éviter une énorme désillusion.

Notre dossier Coupe du monde de rugby 2015