Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Le normand Gabin Villère veut faire monter Rouen en Pro D2, avant de s'envoler vers Toulon et le Top 14

A 23 ans Gabin Villière veut aider son équipe de Rouen à monter en Pro D2, avant de rejoindre Toulon, la saison prochaine. L'international français a en effet signé au RCT et va goûter au Top 14.

Gabin Villière brille aussi avec l'équipe de France de rugby à 7
Gabin Villière brille aussi avec l'équipe de France de rugby à 7 © AFP - Anthony Wallace

Rouen - France

C'est le grand jour pour les Lions de Rouen !  Les rugbymen rouennais disputent leur demi-finale aller de Fédérale Une, ce vendredi soir, à Albi. Il s'agit de faire un pas vers la finale et de mettre ainsi un pied en Pro D2.  En effet, en cas de qualification à l'issue des deux matchs, ils y seront.  

Le Top 14 : un rêve d'enfant"

Dans les rangs rouennais, un prodige : Gabin Villière. A 23 ans, l'ailier va tenter d'aider son équipe à monter, lui qui l'an prochain jouera à Toulon, en Top 14. L'élite du rugby français où il sera l'un des rares normands à évoluer : "Aujourd'hui, il n'y en a pas beaucoup. Moi, j'espère pouvoir jouer et j'espère que d'autres suivront. Je pense que ce sera le cas, car le rugby évolue, dans notre région". Un Top 14 que Gabin Villière a hésité à rejoindre : "Bien sûr que la question s'est posée. Depuis deux ou trois ans , j'avais des opportunités pour évoluer en Pro D2. J'étais resté, car le projet de Rouen évoluait assez vite. Cette année, c'était plus compliqué, car c'était des clubs de Top 14. C'est un rêve d'enfant, ce pourquoi on travaille et on se lève tous les jours". 

Gabin Villière au micro de Bertrand Queneutte

J'espère qu'on ne va pas se louper"

En attendant, ce serait un terrible échec pour lui d'échouer aux portes de la Pro D2 avec son club formateur : "Ce serait vraiment dur de ne pas monter. Cela fait longtemps qu'on a ce projet, qu'on travaille pour. Le club est prêt pour la Pro D2, que ce soit financièrement ou dans l'esprit humain. On a confiance dans notre président, lui aussi. On échoué l'an dernier, on a une nouvelle chance. J'espère qu'on ne va pas se louper. On donnera tout sur le terrain. Il n'y aura pas de regret."

Gabin Villière au micro de Bertrand Queneutte

Des Rouennais font le déplacement

Ils seront une trentaine ce vendredi soir, au stadium municipal d'Albi. Ils partent le matin à huit heures de Rouen, avec le minibus que le club leur a prêté. Des supporteurs des Lions depuis longtemps, à l'image de Dominique, 57 ans. "On a des drapeaux, des maillots, et on compte bien se faire entendre avec nos voix, explique celui qu'on surnomme Dodo. Ce match est important et il faut que les joueurs sentent qu'on est derrière eux".

Des années qu'on attend ça."

Pour eux, l'éventualité d'une accession en Pro D2 est l'aboutissement d'une histoire commencée il y a plusieurs saisons. "Cela fait des années qu'on voit ce club grandir, l'engouement autour aussi. Il ne faut pas se louper, cette équipe le mérite. Il faut assurer avant le match retour à la maison, à Diochon", explique Franck.

Dodo et Franck seront à Albi pour supporter le RNR - Radio France
Dodo et Franck seront à Albi pour supporter le RNR © Radio France - Stéphane Garcia

Marjolaine et Anne-Claire ne font pas le déplacement. Elles iront dans un bar de Rouen pour suivre la rencontre et supporter une équipe qu'elles ont appris à aimer. "Je n'étais pas du tout rugby au départ, raconte Anne-Claire. Puis petit à petit on se rend compte qu'il y a des valeurs, que les joueurs et le staff sont très accessibles. On accroche au fur et à mesure et sans qu'on s'en rende compte on assiste à tous les matches".

Départ en minibus pour des supporteurs rouennais direction Albi.

Albi - Rouen : match à suivre sur France Bleu Normandie, en direct, à partir de 20h30 (coup d'envoi à 21h00)