Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Le président du Rugby Club Toulonnais compte sur les supporters ce dimanche face à La Rochelle

vendredi 26 octobre 2018 à 15:32 Par Christelle Marquès, France Bleu Provence

Le président du RCT a lancé un appel aux supporters ce vendredi lors d'une conférence de presse au siège du club à Toulon. Mourad Boudjellal a également réaffirmé sa confiance envers son manager Patrice Collazo, très critiqué en ce moment face aux résultats médiocres du club.

Le Président du Rugby Club Toulonnais en pleine mise au point
Le Président du Rugby Club Toulonnais en pleine mise au point © Radio France - Christelle Marquès

Toulon, France

Le président du Rugby Club Toulonnais s'est montré très discret ces derniers temps, malgré un début de saison très critiqué, tant en championnat qu'en Heineken Champions Cup. Il a donc mis fin à cette période de silence en appelant notamment les supporters rouge et noir à "pousser plus encore que si on était à guichets fermés". Mourad Boudjellal a indiqué qu'il n'était "pas sûr qu'ils (soient) très nombreux car les Toulonnais nous font un peu la tête en ce moment. Mais ceux qui seront là, les vrais, on a besoin de notre public pour aider cette équipe à se transcender". La réception de La Rochelle, dont le coup d'envoi sera donné dimanche à 16h50, s'annonce en effet difficile dans un contexte où le RCT est 12e avec 9 points. Le président du club au muguet la qualifie déjà de finale pour la sixième place.

"On va regagner, c'est certain."

Interrogé sur ce début de saison poussif, Mourad Boudjellal dit qu'il n'est pas surpris. "Tout a été fait depuis quelques années pour qu'on en arrive là". Dans la ligne de mire du président, la programmation de nombreux matchs le dimanche qui ont engendré, selon lui, une baisse de l'engouement et une perte des recettes. "Mais je crois que ça nous fait aussi du bien, se rassure t-il. Parce que je pense que si demain, on se remet à gagner comme je l'espère, beaucoup de gens vont retrouver la saveur de la victoire. Quand on n'a pas bu depuis longtemps, on aime bien le goût de l'eau. Et là, je crois qu'on a un peu les lèvres asséchées."

le "Collazo bashing"

Le président rouge et noir l'affirme : son club va regagner. Et il compte bien sur son manager Patrice Collazo pour lui donner raison. Malgré des résultats peu convaincants depuis le début de la saison (cinq défaites pour deux victoires toutes compétitions confondues), Collazo peut se détendre avec le soutien répété et appuyé de son patron. "Je n'ai pas de problème avec mon coach. Il y a une espèce de "Collazo bashing" en ce moment. S'il est là, c'est ma volonté. je suis convaincu que c'est un bon entraîneur. Mais il faut lui laisser du temps pour construire son groupe et son histoire"

Un projet d'ampleur qui sera dévoilé le 6 novembre prochain lors d'une grande conférence de presse, indique l'ancien éditeur. "On va vous expliquer ce qu'on est en train de mettre en place à tous les niveaux. Toulon est un club qui a su se réinventer par le passé, qui a même su un petit peu faire évoluer le Top 14 ou inventer la notion de spectacle dans le rugby. On va essayer de reprendre un peu d'avance sur les autres", promet Mourad Boudjellal.

"J'adore faire le ménage chez moi."

Interrogé enfin sur la signification de son tweet mystérieux montrant Blanche-Neige en plein ménage, Mourad Boudjellal a tout d'abord plaisanté, évoquant sa passion pour le ménage ou la vaisselle qu'il prétend faire chez lui. Puis plus sérieusement, le président a simplement expliqué que ce message signifiait qu'il fallait faire le ménage "dans nos têtes, repartir et arrêter de douter". 

L'occasion aussi pour le patron du club aux 3 étoiles de tordre le cou aux rumeurs infondées, selon lui colportées par les médias et les réseaux sociaux. Mourad Boudjellal l'affirme, le club rouge et noir conserve toute son attractivité. "Aujourd'hui, il y a des internationaux français qui ont signé à Toulon."