Rugby

Le rugby au stade Chaban-Delmas : "une excellente nouvelle" selon Laurent Marti

Par Yves Maugue, France Bleu Gironde mercredi 12 mars 2014 à 10:33

Le président Laurent Marti (devant Olivier Brouzet)
Le président Laurent Marti (devant Olivier Brouzet) © Maxppp

Le président de l'Union Bordeaux-Bègles a réagi ce mercredi matin aux propos d'Alain Juppé hier sur France Bleu Gironde. Laurent Marti se réjouit que le maire de Bordeaux propose désormais que l'UBB devienne à l'avenir le club résident du stade Chaban-Delmas.

Les déclarations d'Alain Juppé hier mardi sur France Bleu Gironde on déjà fait le tour du monde. Le revirement du maire de Bordeaux qui accepte désormais que l'UBB s'installe à l'avenir dans un stade Chaban-Delmas réduit à 20.000 places est arrivé jusqu'aux oreilles du président de l'Union Bordeaux-Bègles, Laurent Marti, actuellement en déplacement dans l'hémisphère sud. Dans ce dossier sensible, Alain Juppé s'est en fait rallié à la position défendue depuis plusieurs semaines par le patron du club bordelais. Laurent Marti a réagi dans un communiqué publié par le site internet de l'Union.

"L'annonce du maire de Bordeaux sur France Bleu Gironde est une excellente nouvelle pour l'UBB car le club n'aurait pas survécu sans stade résident."

Après avoir longtemps hésité à froisser le maire de Bègles Noël Mamère favorable à un stade André Moga rénové sur sa commune, Laurent Marti s'est positionné depuis plusieurs semaines en faveur du stade Chaban-Delmas qui permettra à l'UBB de disposer de nombreuses loges et d'espaces de réception pour les partenaires. Ce qu'il ne dit pas, c'est aussi que Chaban permet de développer l'identité bordelaise du club, plus facile à "vendre" lorsqu'il tente de séduire de futurs sponsors de dimension nationale.

Diplomate envers les politiques

Laurent Marti avait déjà réussi à convaincre Vincent Feltesse, le président de la Communauté urbaine de Bordeaux. Le candidat socialiste à la mairie de Bordeaux avait même fait campagne avec la casquette de l'UBB vissée sur la tête. Ses partisans étaient présents devant le stade Chaban-Delmas le 1er mars lors du match contre Clermont. Ils distribuaient des tracts promettant Chaban à l'UBB en cas de victoire socialiste aux municipales.

En ralliant Alain Juppé, Laurent Marti est aujourd'hui certain de pouvoir compter à l'avenir, et quelque soit le résultat de la prochaine élection, sur le soutien du prochain maire de Bordeaux et du prochain président de la CUB. Il reste cependant très mesuré pour ne pas fâcher Noël Mamère, qui est lui-aussi en campagne électorale à Bègles.

"Souhaitons qu'un compromis soit trouvé entre les décideurs politiques qui composent le paysage local afin de faire de Chaban-Delmas un stade d'au moins 20.000 places et du stade André Moga un centre d'entraînement et de formation digne des plus grands clubs ."

Après l'effervescence de la campagne, le dossier devra d'ailleurs rapidement avancer car le départ des Girondins de Bordeaux vers le nouveau stade de Bordeaux-Lac est programmé pour l'été 2015. Un nouveau stade où Laurent Marti envisage d'effectuer quelques délocalisations rugby chaque année, pour les plus grandes affiches.

Partager sur :