Rugby

Le rugby canadien raconté par les hockeyeurs québécois de Bordeaux

Par Adrien Mathieu, France Bleu Gironde et France Bleu mercredi 30 septembre 2015 à 6:00

Les Boxers de Bordeaux comptent cinq Québécois dans leur rang
Les Boxers de Bordeaux comptent cinq Québécois dans leur rang - Nini Calimoutou

A la veille de la rencontre France-Canada ce jeudi à 21h, nous sommes allés à la rencontre des Québécois de l’équipe de hockey sur glace des Boxers de Bordeaux. Dans le pays où le hockey sur glace est roi, le rugby peine toujours à se faire une place.

« Un rugbyman canadien ? Aucune idée ». Le ton est donné  d'emblée. La culture rugbystique des hockeyeurs québécois des Boxers semble limitée. Malgré quelques joueurs connus au sein du XV d’érable comme le Clermontois Jamie Cudmore ou l’ailier Van Der Merwe, le ballon ovale ne semble pas déchaîner les passions au Canada. Les joueurs canadiens de l'équipe bordelaise de hockey sur glace ignorent presque tout de leur sélection nationale. 

Un manque flagrant d’intérêt 

François Paquin, Jean-Christophe Gauthier et Felix Petit sont trois joueurs cadres des Boxers de Bordeaux. Outre leur nationalité canadienne, ils ont également un autre point en commun : celui d’avoir découvert le rugby en France. « C’est quand je suis arrivé à Bordeaux qu’on m’a emmené voir l’Union Bordeaux-Bègles, raconte le capitaine François Paquin. J’ai mis plusieurs mois à comprendre les règles. »

Le football américain est beaucoup plus implanté au Canada que le rugby 

— Jean-Christophe Gauthier, attaquant des Boxers de Bordeaux

Le baseball, le basket, le football américain sont infiniment plus populaires, ce qui est sans doute lié à la culture du sport outre-Atlantique. « Le rugby souffre de la comparaison avec le Foot US, estime Jean-Christophe Gauthier. Ce dernier est beaucoup plus implanté au Canada que le rugby.»

Le Clermontois Jamie Cudmore, capitaine et joueur emblématique du Canada - Radio France
Le Clermontois Jamie Cudmore, capitaine et joueur emblématique du Canada © Radio France - Radio France

L’équipe nationale s’est pourtant fait une place dans le rugby international. Les Canadiens ont participé à toutes les éditions de la coupe du monde, et sont même arrivés une fois en quart de finale, en 1991. Cette année, ils ont perdu leurs deux premiers matches, 50-7 contre l'Irlande et 23-18 contre l'Italie. Des performances qui ont, peut-être, du mal à rendre l'équipe plus médiatique.

Rugby et hockey, deux mondes pourtant pas si éloignés

Felix Petit, l’attaquant des Boxers, sent que le rugby gagne petit à petit en popularité, tout en restant un sport mineur dans son pays : « Le rugby a plus de fans dans le Canada anglophone, notamment du côté de l’Ontario. On en entend quand même parler à chaque coupe du monde, je sens une progression depuis quelques années. » 

François Paquin, le capitaine canadien des Boxers - Aucun(e)
François Paquin, le capitaine canadien des Boxers - Nini Calimoutou

_

_

Cependant François Paquin voit des similitudes entre les deux sports.  « Il y a de la solidarité et des valeurs familiales. Il y a beaucoup de respect entre les joueurs, également entre les supporters. Ça me rappelle la mentalité du hockey. »

Les Québécois des Boxers évoquent le rugby au Canada

Un exploit, comme celui des Japonais contre l'Afrique du Sud, permettrait sans doute aux rugbymen canadiens de sortir de l'anonymat. Le ballon ovale est dans le camp de Jamie Cudmore, et de ses coéquipiers, à l'heure d'affronter le XV de France. 

Notre dossier Coupe du monde de rugby 2015

Dossier France Bleu Coupe du monde de rugby 2015 - Radio France
Dossier France Bleu Coupe du monde de rugby 2015 © Radio France - Maxppp