Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Le Stade Toulousain ramène un point du Racing 92 et quelques blessés

-
Par , France Bleu Occitanie

Le Stade Toulousain s'est incliné 23 à 19 à la U Arena, le nouveau stade du Racing 92. Le point du bonus défensif en poche et pas mal de casse.

Il y a eu de l'engagement sur la pelouse synthétique de l'U Arena.
Il y a eu de l'engagement sur la pelouse synthétique de l'U Arena. © Maxppp - LeMousticProduction

Nanterre, France

On nous avait promis du spectacle dans la nouvelle enceinte des ciel et blanc. On repassera. Pourtant la U Arena avait fait le plein. 30 000 personnes sont venues assister à cette première. Tout ce monde dans une salle fermée, ça a chauffé l’atmosphère. Presque trop puisque Laurent Travers, l’entraîneur du Racing 92, expliquait après le match que  la chaleur humaine avait fait littéralement monter la température de l'enceinte et que, par conséquent, les joueurs avaient plus transpiré que d'habitude. Résultat, les mains moites et le ballon qui glisse. Des deux côtés. La pluie n'aurait donc plus le monopole des en avant et des ballons mal maîtrisés. Des deux côtés.   

Toulouse manque l'entame de match

En première période, face à des toulousains un peu spectateurs, les Racingmen vont réussir à proposer quelques beaux enchaînements. En cinq minutes, Toulouse encaisse deux essais. Il faudra attendre un sursaut en début de seconde période pour voir, vraiment, les rouge et noir refaire surface, bousculant même par intermittence les puissants franciliens. Ugo Mola l'entraîneur Toulousain ressort de cette rencontre pas tout à fait satisfait. "Mitigé parce que je crois qu'on peut espérer bien mieux. Il se nourrissent sur notre indiscipline qui est quand même fragilisante sur la première partie de match. Et quand on a remis les ingrédients, on a été de nouveau plus inquiétant. Notamment avec notre paquet d'avant qui réalise une performance XXL ce soir."  

Cascade de blessé  

Si la consolation vient du fait d'avoir pris le point de bonus défensif ce vendredi soir, l'inquiétude vient de nombre de blessés en une soirée. Quatre. 

Les garçons sont mâchés.."

Dès la 4eme minute, Tala Gray, le troisième ligne, doit céder sa place touché aux côtes. Moins de dix minute plus tard, le centre Yann David est  victime "d'un pépin musculaire". En début de seconde période Carl Axtens se casse le nez, enfin, à l'heure de jeu, le pilier Lucas Pointud se luxe l'épaule. Doit-on mettre en cause le terrain synthétique et l'enceinte étouffante ? C'est un peu tôt pour le dire, il faudra le voir sur le long terme. Mais l'idée que les conditions si particulières de cette salle y soit pour quelque chose a traversé les esprits. Même Ugo Mola. "Honnêtement ça tapait très très très fort. Les garçons sont mâchés.. Le staff toulousain s’inquiète pour le poste de pilier gauche. Avec Lucas Pointud et Rodrigue Neti sur le flanc, le retour de Cyril Baille, qui a retrouvé le Top 14 après de très longs mois d'absence à soigner son genoux, est une sacré bonne nouvelle.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu