Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Le Stade Toulousain remporte un match complètement fou contre l'UBB (38 à 37)

samedi 4 novembre 2017 à 19:52 Par Paul Ferrier, France Bleu Occitanie

Au bout du suspens et au bout du pied. Le Stade Toulousain s'est imposé dans la douleur contre l'Union Bordeaux Bègles ce samedi dans le premier match de la 9ème journée de Top 14. Une victoire grâce à un pénalité manquée de l'UBB après la sirène.

Le Stade Toulousain s'en sort miraculeusement notamment grâce à un Cheslin Kolbe de haut vol
Le Stade Toulousain s'en sort miraculeusement notamment grâce à un Cheslin Kolbe de haut vol © Maxppp - XAVIER DE FENOYL

Toulouse, France

Tout avait pourtant bien commencé pour le Stade Toulousain. Au bout d'un quart d'heure de jeu et 3 essais rouge et noir, le Stade Toulousain menait 24 à 3. Tout ce que tentait les rouge et noir fonctionnait. Et puis patatra, la remontada. Si Toulouse a eu 10 minutes de folie, Bordeaux, à partir de la 20ème minute, va avoir son quart d'heure de folie. Les joueurs de l'UBB vont marquer 4 essais en un quart d'heure et rentrer au vestiaire avec dix points d'avance sur les Toulousains.

La seconde période semble commencer sur les même bases, avec une domination des Bordelais, mais cette fois Toulouse monte plus en défense, va chercher les attaquants girondins. Cela permet à Chelsin Kolbe, encore lui, d’intercepter une mauvaise passe de l'UBB sous pression et de remettre les Toulousains dans le coup. Finalement 5 minutes avant la sirène, Toulouse repasse devant d'un petit point, grâce a une poussée collective. Tout le stade tremble. La sirène retentit, l'arbitre donne une mêlée à l'UBB, elle tourne, et les rouge et noir sont pénalisés. Le jeune ouvreur bordelais, 19 ans, auteur d'un match énorme à la victoire au bout du pied. Il est à quarante mètres des perches dans l'axe. Il manque son coup de pied et Toulouse remporte ainsi une victoire sur le fil qui lui évite bien des maux de tête.

"On marque cinq essais en étant nul"

Après le match, Ugo Mola hésite entre soulagement et colère. "Je crois qu'on est passé par tous les états", explique le manager qui a beaucoup souffert sur son banc de touche durant la rencontre. "C'était terrible mais c'est le job d'entraîneur. Prendre 34 points sur 20 minutes au Stade Toulousain ce n'est pas possible ! On marque cinq essais aujourd'hui en étant nul durant 60 minutes... mais nul ! il n'y a que nous pour passer de ce talent indiscutable à ces errements catastrophiques".

En parlant de catastrophe, les Toulousains l'ont frôlée ce samedi après-midi. Car même si la saison est encore longue, perdre contre l'UBB avant deux déplacements à haut risque à Montpellier puis à Lyon ces prochaines semaines, il aurait peut-être été difficile de s'en remettre. Oui, mais Toulouse a gagné et s'évite ainsi les maux de tête. Ouf !