Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Le Stade Toulousain s'incline 32 à 22 à Montpellier : maladroit, plein de regrets mais courageux

dimanche 19 novembre 2017 à 1:41 Par Paul Ferrier, France Bleu Occitanie

Pas de miracle pour le Stade Toulousain. Les rouge et noir se sont inclinés ce samedi à Montpellier 32 à 22. Bonus offensif pour Montpellier et pas mal de regret pour Toulouse.

Jan Serfontein, auteur du premier essai du MHR, renverse Jean-Marc Doussain
Jan Serfontein, auteur du premier essai du MHR, renverse Jean-Marc Doussain © Maxppp - MAX BERULLIER

Montpellier, France

En 10 matches de Top 14 cette saison, c'est la deuxième fois que Toulouse rentre bredouille d'un déplacement. La première fois c'était contre La Rochelle, cette fois contre Montpellier. Pas si facile que ça de tenir face aux cadors de ce championnat.

Et pourtant, contrairement au match de la Rochelle où Toulouse n'avait quasiment jamais rivalisé, ce samedi, ce ne fut pas le cas. Toulouse est resté accroché à Montpellier. D'ailleurs ce sont les Toulousains qui se sont montrés les premiers dangereux et qui ont ouvert le score sur pénalité. Toulouse était devant les Héraultais jusqu'à la 27ème minute. Ils ont ensuite encaissé 4 essais tout en restant au contact grâce à un 100% de Zack Holmes au pied et quelques sursauts d'orgueils, souvent gâchés par de la maladresse. Pour espérer mieux, comme un bonus défensif, il aurait fallu être plus tueur près des zones de vérité. Encore. "Moi ce que je veux récompenser, c'est l'attitude de mes mecs", lance Ugo Mola, le manager Toulousain, à la fin du match. "Il faut juste que mes mecs croient encore plus en leur potentiel, en leurs qualités."

"On ne les a pas suffisamment mis sur le reculoir pour espérer revenir avec une victoire c'est évident ... Mais revenir sans rien, c'est quand même frustrant", Ugo Mola"

L'opération portes ouvertes a assez duré

"Sur des conneries on prend des points facilement alors qu'on ne fait pas un mauvais match". A la sortie des vestiaires, Sofiane Guitoune à la tête des mauvais jours. Frustré du scénario de cette rencontre où les Toulousains ont rivalisé dans l'engagement mais ont pris 2 cartons jaune coup sur coup et surtout, encaissé une nouvelle fois 4 essais. C'est en train de devenir une habitude. En trois matches consécutifs, les rouge et noir ont encaissé 12 essais. 4 contre la Rochelle lors du dernier déplacement. 4 contre l'UBB à Ernest Wallon et donc 4 ce samedi soir contre Montpellier. "C'est dommage car il y a vraiment une belle solidarité dans ce groupe. Prendre des points si facilement, cela nous coûte ce match et il ne faut pas que cela nous coûte d'autres matches". Voici l'avertissement de Gillian Galan le troisième ligne toulousain, à qui il n'aura sans doute pas échappé qu'à Montpellier, leader du classement, à La Rochelle troisième, le tarif a été de 4 essais. Dimanche prochain Toulouse se déplace chez celui qui complète ce podium du Top 14, Lyon. Pour espérer mieux, les toulousain devront stopper l'hémorragie.