Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le trio Toulon, Montpellier, Toulouse en tête du Top 14

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Après sa victoire contre Clermont (25-19), Toulon s'est installé samedi dans le fauteuil de leader du Top 14 aux côtés de Montpellier, vainqueur d'Oyonnax (45-20) et de Toulouse qui a remporté le "clasico" contre l'ex-leader le Stade Français, en clôture de la 9e journée (28-10). À retenir également la victoire de Grenoble sur la pelouse du Racing-Métro et la fanny de Castres à Brive.

Grâce à la botte de Matt Giteau, le RCT a dominé l'ASM
Grâce à la botte de Matt Giteau, le RCT a dominé l'ASM © Maxppp

Les résultats de la 9e journée

Vendredi 4 octobre Biarritz 12 - 16 Perpignan     Samedi 5 octobreToulon 25 - 19 ClermontBrive 34 - 0 CastresRacing Métro 20 - 22 Grenoble Bordeaux-Bègles 34 - 6 BayonneMontpellier 45 - 20 OyonnaxToulouse 28 - 10 Stade Français

classement top 14
classement top 14

Biarritz 12 - 16 Perpignan

Le BO, qui n'a plus gagné depuis le 24 août contre Montpellier, était tout heureux d'échapper à deux essais de Lopez (16e et 33e) justement refusés par l'arbitre irlandais Phillips. Il regagnait les vestiaires sur un score nul (6-6) avec deux pénalités de Yachvili d'un côté et de Hook de l'autre. Aguilera était douché dès la reprise. Après une pénalité de Yachvili, l'Usap marquait un essai par son talonneur et capitaine Guirado, qui exploitait une touche à cinq mètres (13-9, 46e). Yachvili ratait une pénalité à la 65e qui aurait permis à Biarritz de passer en tête, un exercice que ne manquait pas Hook qui permettait à l'Usap de prendre une avance un peu plus confortable (16-12, 71e). Un écart tenu jusqu'au bout en dépit des coups de boutoir, maladroits, des Basques. L'Usap profite de cette première victoire à l'extérieur cette saison pour s'inscrire dans le haut du classement. Les Basques, qui empochent toute de même un point de bonus défensif sont bons derniers du Top 14. Ils ont cru pouvoir renverser la situation en fin de rencontre, mais un mauvais choix de son capitaine, Traille, oubliant Ngwenya sur son aile, les prive d'un second succès sur leurs terres.

 

Toulon 25 - 19 Clermont

C'était le remake de la dernière finale de H Cup et c'est encore Toulon qui s'est imposé. Les Toulonnais ont bien réagi après leur défaite surprise et cuisante à Oyonnax (25-22) il y a une semaine et peuvent aborder sereinement leur premier match de Coupe d'Europe, dans une semaine face à Cardiff, de nouveau à Nice. Pour son premier match dans la novelle enceinte de l'Allianz Riviera, le RCT a fait la différence grâce à la botte de Giteau qui a inscrit 20 points (contre 14 pour James). Deux essais ont été inscrits : Chouly (24e) pour l'ASM et Mermoz (30e) pour les hommes de Bernard Laporte. Les Auvergnats, qui voyagent mal cette saison (1 victoire en 5 déplacements) arrachent le point du bonus défensif.

Brive 34 - 0 Castres

Le promu briviste a survolé sa rencontre face à une équipe de Castres certes remaniée mais totalement dépassée. Invaincus à domicile, les Corréziens (22 pts) prennent de l'air sur le bas du classement avec cette belle victoire bonifiée, ponctuée de quatre essais.

Racing Métro 20 - 22 Grenoble

Les Ciel et Blanc n'ont jamais su se mettre à l'abri face à une équipe de Grenoble valeureuse bien que trop indisciplinée. Naviguant à un point durant les dix dernières minutes, les Isérois ont ainsi provoqué des sacrées sueurs froides au public d'Yves-du-Manoir avant d'arracher la victoire sur une pénalité de Valentin Courrent obtenue grâce à une mêlée conquérante. Les fautes au sol ont entaché la partie et permis aux buteurs d'alimenter le score - Jonathan Sexton a inscrit 15 points pour le Racing, James Hart 11 au pied, Valentin Courrent 6 pour le FCG. Un mauvais présage pour les Franciliens avant le début de la Coupe d'Europe. Toujours à la recherche d'un match-référence pour son effectif constellé, le Racing décroche du wagon de tête avec 22 points. Une position inconfortable alors que se profile la venue de Clermont dimanche prochain à Colombes pour les premiers pas sur la scène continentale cette saison des Ciel et Blanc.Il faudra aux entraîneurs Laurent Labit et Laurent Travers déployer un optimisme forcené pour trouver des points positifs à cette rencontre soporifique et brouillonne, raflée à la dernière minute par le FCG.

Bordeaux-Bègles 34 - 6 Bayonne

Dans la lutte pour le maintien, Bordeaux-Bègles a fait une jolie opération en battant Bayonne à André-Moga, grâce notamment à la botte de Pierre Bernard et à des essais signés Le Bourhis, Toetu et Brousse.  Les Basques sont donc relégables, juste devant Biarritz qui ferme toujours la marche après sa défaite vendredi contre Perpignan à Aguiléra.

Montpellier 45 - 20 Oyonnax

Montpellier a remporté un match débridé contre le promu Oyonnax. Les Haut-Bugistes se sont accrochés pour inscrire deux essais et obliger les Montpelliérais à cravacher pour le bonus offensif. Mission accomplie avec six essais pour les hommes de Fabien Galthié avant de se rendre le coeur léger à Trévise samedi prochain en COupe d'Europe.

Toulouse 28 - 10 Stade Français

Le clasico opposait en ce début de saison la meilleure équipe à domicile, le Stade toulousain, et la meilleure à l'extérieur, le Stade Français. Après avoir laissé passer la vague parisienne pendant un quart d'heure concrétisée par la pénalité de Fillol (2e), les Toulousains ont renversé la vapeur et pris le match en mains. Un essai de Huget à la conclusion d'un temps fort des avants toulousains (18e) et un essai en bout de ligne de Gear après un coup de pied rasant de déplacement de Médard (31e) donnaient aux hommes de Guy Novès une avance de 11 points à la pause (14-3). Dès la reprise, les Toulousains, réduits à quatorze après le plaquage dangereux de Fickou sur Bonneval, enfonçaient le clou pour le doublé de Huget, servi sur un plateau par Nyanga, auteur d'une échappée (21-3, 41e). Les Parisiens, qui ne s'étaient plus imposés à Toulouse depuis sept ans, privaient momentanément les Toulousains du bonus offensif. Plisson, contrait un coup de pied de McAlister aux 35 mètres et poursuivait pour marquer entre les poteaux (21-10, 49e).  Mais Huget, très en jambes, exploitait une passe légèrement en-avant de Bézy et réussissait son troisième essai personnel (28-10, 65e), celui du bonus offensif pour le Stade toulousain. Les Parisiens, qui avaient déjà été étrillés (43-16) la saison dernière par les Toulousains, glissent hors du trio de tête du championnat (4es), où s'installe leur adversaire du soir, à égalité avec Toulon et Montpellier.

> Calendrier complet de la saison 2013-2014, cliquez sur votre équipe :


rugby actu top 14
rugby actu top 14



Choix de la station

À venir dansDanssecondess