Rugby

Le XV de France féminin prépare sa coupe du monde dans les Pyrénées-Orientales

Par Charlotte Coutard, France Bleu Roussillon lundi 21 juillet 2014 à 12:04 Mis à jour le jeudi 24 juillet 2014 à 10:41

Le XV de France féminin prépare sa coupe du monde dans les Pyrénées-Orientales
Le XV de France féminin prépare sa coupe du monde dans les Pyrénées-Orientales © Radio France - Charlotte Coutard

Plus que quelques jours avant le début de la coupe du monde féminine de rugby. Une coupe du monde qui se déroule cette année en France. La semaine dernière, les filles du XV de France étaient en stage dans les Pyrénées-Orientales, au domaine de Falgos près de Saint-Laurent-de-Cerdans. Un petit paradis, perdu dans la forêt, à 1100 mètres d'altitude.

Elles ont choisi le Haut-Vallespir dans les Pyrénées-Orientales pour peaufiner leur préparation.

Les filles du XV de France étaient en stage au domaine de Falgos au dessus de Saint-Laurent-de-Cerdans , à 55 kilomètres de Perpignan, toute la semaine dernière. Un stage de préparation pourla coupe du monde féminine de rugby qui se tient en France dans dix jours, à partir du 1er août.

Les filles avaient déjà participé à un stage à Tignes dans les Alpes, un stage pour travailler le physique. Pour la dernière ligne droite, elles ont donc choisi la tranquillité du Haut-Vallespir, pour peaufiner les détails, travailler les stratégies de jeu.

C'est la deuxième fois que le XV de France féminin vient à Falgos, après 2010. Car sur place il y a tout : terrain de rugby au pied de l'hôtel, salle de musculation, salle de récupération, mais également SPA et parcours de golf pour se détendre. L'idéal à 1100 mètres d'altitude, perdu en pleine forêt Pyrénéenne.

XV de France - DEUX MINUTES OK

Le calme avant la tempête

Les filles ont donc passé une semaine au calme, loin de la pression et de l'agitation . Un cadre idéal pour une bonne préparation en autarcie.

XV de France Féminin - ENROBE 1

"De vraies princesses", Nathalie Amiel, entraineur des lignes arrières

Le personnel a également été aux petits soins toute la semaine . Les joueuses ont été chouchoutées. Certaines comme Elodie Potariès et Christelle Le Duff ont même eu le plaisir de retrouver leur Pays-Catalan. La première est originaire d'Espira-de-l'Agly, la deuxième joue à l'USAP XV Féminin depuis 2003.

XV de France Féminin - SON

XV de France Féminin - ENROBE 2

XV de France Féminin - ENROBE 3

Objectif : la finale... et la gagner !

Les filles du XV de France sont donc prêtes ! Et elles font partie des favorites pour la coupe du monde : Elles ont remporté le dernier tournoi des VI Nations, en réalisant le Grand Chelem.

"Nous voulons sortir premières de la poule, pour ne pas attendre les résultats des autres équipes et espérer faire partie des meilleures deuxièmes. Après il faudra passer un tour, demi-finales c'est bien, la finale c'est mieux" , résume Nathalie Amiel, entraineur des lignes arrières.

Les filles auront un rang à tenir pendant la coupe du monde et elles le savent. "On va assumer notre statut" assure Christelle Le Duff, demi d'ouverture de l'USAP et du XV de France, "nous sommes favorites avec l'Angleterre et la Nouvelle-Zélande".

"On veut gagner la coupe du monde ! On arrive avec le tournoi des VI Nations en poche, on va être attendues, mais on n'a pas de pression particulière par rapport à ça. On a un objectif défini depuis un moment, et on fera tout pour y arriver" , ajoute Elodie Portariès, pilier droit de Montpellier, originaire d'Espira-de-l'Agly. Pour cela, le XV de France espère pouvoir compter sur le soutien et les encouragements de nombreux supporters.

Objectif également pour les filles : profiter de la médiatisation autour de cette coupe du monde en France pour promouvoir le rugby féminin.

Cette semaine les filles font une pause. Elles sont rentrées chez elles. Elles ont rendez-vous dimanche 27 juillet à Marcoussis. Début de la compétition le 1er aout. Finale le 17 aout au stade Jean Bouin à Paris. Les joueuses du XV de France ont déjà noté la date dans leurs agendas.