Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby DOSSIER : Incendie de Notre-Dame

Leinster-Stade Toulousain dimanche : la cathédrale Notre-Dame sur les maillots de Toulouse

mardi 16 avril 2019 à 17:24 - Mis à jour le mardi 16 avril 2019 à 19:42 Par Julien Corbière et Stéphanie Mora, France Bleu Occitanie et France Bleu

Dimanche à l'occasion de la demi-finale de Champions Cup en Irlande, les joueurs du Stade Toulousain porteront un maillot où sera brodé le dessin de la cathédrale. Le monde du sport se mobilise aussi.

La silhouette de Notre Dame est brodée sur les 15 maillots des titulaires du Stade Toulousain qui débuteront le match dimanche.
La silhouette de Notre Dame est brodée sur les 15 maillots des titulaires du Stade Toulousain qui débuteront le match dimanche. © Radio France - Stéphanie Mora

Notre Dame, Paris, France

On parle désormais de plus de 700 millions d'euros. Grandes entreprises privées, collectivités, particuliers : la mobilisation est nationale voire internationale pour financer la reconstruction de la cathédrale Notre Dame de Paris qui a brûlé ce lundi. Le monde du sport, comme d'habitude, n'est pas en reste. Ce mardi matin, Nathalie Boy de la Tour, la président de la LFP, annonçait une participation financière du football français sous une forme qui reste à déterminer. Et en Occitanie, le Stade Toulousain participe à l'élan de solidarité.

Des maillots floqués "Notre Dame" à l'Aviva Stadium

Dimanche à Dublin, le Stade Toulousain jouera la première grosse échéance de sa saison contre la Province du Leinster en 1/2 finale de la Champions Cup. Didier Lacroix, le président du club, a annoncé ce mardi en conférence de presse que les joueurs porteraient à cette occasion des maillots rouges, avec sur la poitrine, un dessin figurant la cathédrale Notre Dame juste en dessous de la virgule de l'équipementier.

"Le Stade Toulousain est le dernier club de rugby français engagé dans une compétition internationale. C'est peut-être à nous en tant que représentant français de porter ce symbole sur ce qu'on a de plus cher : notre maillot. Il nous paraissait naturel de venir nous associer non pas de façon opportuniste mais bien de façon naturelle à ces faits-là. On a déjà suffisamment d'arguments pour avoir envie de gagner quand c'est une demi-finale de coupe d'Europe, si ça peut s'y ajouter pourquoi pas ?", explique Didier Lacroix, le président du Stade Toulousain.

Au-delà de la symbolique, l'action du Stade permettra de récolter des fonds pour la reconstruction du monument puisque les maillots des 15 titulaires seront ensuite revendus aux enchères. La vente aura lieu sous l'autorité d'un commissaire-priseur dans quelques semaines. Si le Stade se qualifie pour une finale européenne (ce qui n'est pas arrivé depuis 2010), on peut penser que les prix monteront.

L'idée a été lancée ce matin par les équipes du club. Une fois le feu vert assuré auprès des instances européennes du rugby (ndlr : parfois les organisateurs de compétitions sont tatillons sur ce genre d'initiative) et l'accord du diocèse de Paris, le service communication a travaillé immédiatement pour pouvoir fabriquer les maillots. Selon Didier Lacroix, les joueurs se sont tous montrés très partants car ils étaient touchés, comme presque tous les Français, par les images qu'ils voient depuis lundi soir.

L' entraîneur Ugo Mola en conférence de presse. le maillot collector au premier plan.  - Radio France
L' entraîneur Ugo Mola en conférence de presse. le maillot collector au premier plan. © Radio France - Stéphanie Mora