Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les Dragons Catalans battus à Wakefield reviennent avec "des regrets et une grosse désillusion"

-
Par , France Bleu Roussillon
Perpignan, France

Les Dragons ont lourdement perdu à Wakefield 30 à 10. Les Catalans ont été trop indisciplinés (3 cartons jaunes). c'était un match charnière pour le classement et il est mal négocié. Le staff et les joueurs ne s'en cachent pas : les Dracs sont sous pression.

A l'aller comme au retour, Wakefield a fait mal aux Dragons
A l'aller comme au retour, Wakefield a fait mal aux Dragons © Maxppp - Michel Clementz

Les Dragons peuvent encore s'en vouloir. Grâce à un essai de Vincent Duport, ils ont ouvert le score et ont mené un petit moment 6 à 0 avant que Fouad Yaha n'écope d'un carton jaune. En infériorité numérique, les Dracs ont encaissé deux essais. Menés 8 à 6 à la pause, l'indiscipline leur a coûté cher puisqu'ils ont pris deux cartons jaunes de plus et se sont retrouvés dépassés en fin de match, en encaissant un 18-00 pour finir.

Les Catalans ratent leur match charnière qui auraient pu les faire basculer du bon côté du classement. Ils se retrouvent du coup sous pression avant la réception de Leeds. La déception était de mise à la sortie de ce match.

Les réactions de Tony Gigot, Rémi Casty et Laurent Frayssinous

Tony Gigot (arrière) : "Oui, il y a des regrets parce qu'on commence super bien, on met les ingrédients qu'il faut pour gagner un match. Malheureusement, on prend un carton jaune contre le cours du jeu. En deuxième mi-temps, du coup, on repart mal, on retombe dans nos travers, on fait des fautes. A l'inverse de notre première mi-temps, on n'a pas fait ce qu'il fallait faire. On n'a pas été clairs dans nos annonces, moi le premier j'étais perdu, je ne savais pas qui je devais suivre. C'est dommage, on peut avoir des regrets sur ce match. Comme à Wigan, on a mis l'attitude mais on flanche encore, on n'arrive pas à tenir sur les 80 minutes et je n'arrive pas à l'expliquer."

Rémi Casty (capitaine) : "De gros regrets, c'est une désillusion car on était venus avec des grosses ambitions et une envie de rendre la pareille sur ce qu'ils nous avaient fait au match aller. On a fait une très grosse entame, on a dominé mais peut-être qu'on n'a pas été assez bons sur la finition. On pensait que ce n'était pas grave et que ça passerait en continuant à défendre même s'il n'y avait que 6 - 0 pour nous, on pensait qu'ils craqueraient ensuite. Malheureusement, il y a eu ce carton jaune. Fouad (Yaha) sauve la patrie sur le coup et le carton jaune est peut-être limite. On a pris deux essais, on n'a pas su défendre à 12. On reprend encore un jaune ensuite donc quand tu ne joues pas à 13 c'est très très difficile.

Du coup, on se retrouve huitième, on savait qu'une victoire nous mettait dans le bon wagon alors qu'à l'inverse, une défaite nous imposait de cravacher pour revenir sur le devant. Il faut vite rebondir, c'est important. Le groupe est assez solide pour le faire."

"Des joueurs sont passés à côté et ça nous coûte"

Laurent Frayssinous (entraîneur): "C'est un match bizarre, on venait ici avec plein d'intentions. En terme d'efforts et d'attitude, il n'y a pas grand chose à reprocher aux joueurs. Il faut être responsable de son job sur le terrain et sur ce match sur 17, il y en a quelques uns qui sont passés malheureusement à côté et ça coûte cher. Il faut malgré tout garder la même attitude pour les semaines à venir. Le fait de défendre plus de 25 minutes à 12 ça te pompe l'énergie et tu le paies au final. On l'a payé dans le dernier quart d'heure alors qu'avec une meilleure gestion en première mi-temps on aurait pu revenir avec quelque chose mais l’indiscipline nous a coûté.

On ne bascule pas du bon côté au classement et on se retrouve sous pression pour les prochains matchs. Malheureusement, on ne regarde pas vers les quatre premières places. Mon job et celui de l'équipe est de regarder vers la réception de Leeds pour ne pas être plus sous pression."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess