Rugby

Les Dragons Catalans dos au mur : "Même s'il n'y a qu'une petite chance, on va la jouer à fond"

Par Tim Buisson, France Bleu Roussillon mercredi 17 août 2016 à 18:19

Lors de leurs trois confrontations cette saison contre Hull FC, les hommes de Laurent Frayssinous n'ont pas réussi à s'imposer une seule fois.
Lors de leurs trois confrontations cette saison contre Hull FC, les hommes de Laurent Frayssinous n'ont pas réussi à s'imposer une seule fois. © Maxppp - Michel Clémentz

Les Dragons doivent l'emporter à Hull FC (ce jeudi à 20h45 sur France Bleu Roussillon) s'ils veulent continuer à croire en la qualification en demi-finale. La mission semble quasi impossible : les Catalans n'ont pas réussi à battre Hull FC cette saison en trois matchs.

Les Dracs n'ont plus le choix. Après leur revers à Saint Helens la semaine dernière, ils doivent gagner à Hull FC ce jeudi pour espérer se qualifier pour les demi-finales.

Ils sont désormais à quatre points de la quatrième place synonyme de qualification. Hull FC occupe la première place du championnat. Les Airlie Birds se sont aussi qualifiés pour la finale de la Cup qui aura lieu la semaine prochaine. C'est un gros morceau de Super League.

Côté catalan, les partenaires du capitaine Rémi Casty devront composer avec l'absence de plusieurs joueurs : Todd Carney,  Justin Horo ou encore Jodie Broughton. Ce qui devrait compliquer, encore un peu plus, la tâche des Dragons.

"Si t'es pas prêt mentalement à tout donner, je pense que tu t'es trompé de métier." - Laurent Frayssinous, entraîneur des Dragons Catalans

"_En début de semaine on était tous un peu abattus, staff, joueurs... Et puis on a beaucoup discuté, beaucoup partagé, explique Laurent Frayssinous, l'entraîneur des Dracs On arrive à la veille du match, on est gonflé pour aller faire quelque chose à Hull FC. Si t'es pas prêt mentalement à tout donner dans le contexte d'aujourd'hui, je pense que tu t'es trompé de métier. On a envie de continuer à y croire, avec la qualité de ce groupe on a pas envie de s'arrêter,. Maintenant, s'il y a 1% de chance on va la jouer à fond_."

Laurent Frayssinous : "S'il y a 1% de chance on la jouera à fond"

Eloi Pélissier, talonneur : "Mathématiquement on est encore dans le coup, donc on peut parler de match de la dernière chance. Si on gagne on revient à deux points si Saint Helens perd. Mais on veut pas se mettre de pression en disant "dernière chance, pas dernière chance" comme à Saint Helens : peut-être qu'on s'est mis la pression. Maintenant on va tout donner avec une équipe remaniée et on verra bien le résultat. Il y a beaucoup de paroles entre les joueurs qui ont envie d'aller faire un résultat là-bas sachant qu'on vient de perdre trois matchs contre eux cette année. Chaque joueur veut aller là-bas pour reprendre un peu de fierté, donc on va tout donner en espérant un bon résultat. On se met pas de pression, on y va pour se vendre à 200%."

Eloi Pélissier : "Chaque joueur veut aller là-bas et reprendre un peu de fierté"

Benjamin Garcia, troisième ligne : "Il y a eu quelques blessés durant le match ce week-end. C'est une équipe un peu diminuée, mais on a l’habitude depuis le début de saison, on a toujours joué avec des blessés. Je pense que ceux qui vont rentrer donneront le maximum. Si on est vraiment agressif, à la limite de la pénalité, peut-être qu'ils lèveront le pied. C'est tout le temps possible de gagner un match, il faut le vouloir après."

Benjamin Garcia : "Je pense que ceux qui vont rentrer vont donner le maximum"

Le groupe des Dragons 

Gigot, Duport, Anderson, Aiton, Casty, Stewart, Baitieri, Taylor, Bousquet, Pelissier, Mounis, Elima, Yaha, Escaré, Maria, Sigismeau, Albert , Navarrete et Garcia.