Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Les Dragons Catalans en finale : "Beaucoup d'émotion" pour Bernard Guasch

dimanche 5 août 2018 à 19:24 Par Cyrille Manière, France Bleu Roussillon

Les Dragons Catalans atteignent pour la deuxième fois de leur histoire la finale de la Cup. Ils joueront à Wembley le 25 août, moins d'un an après avoir frisé la relégation.

Bernard Guasch ira pour la deuxième fois à Wembley avec les Dragons
Bernard Guasch ira pour la deuxième fois à Wembley avec les Dragons © Maxppp - Michel Clementz

Perpignan, France

Le président Bernard Guasch a toujours rêvé de gagner un titre avec les Dragons Catalans depuis qu'il a créé ce club. Pour la deuxième fois de leur histoire, les Dracs sont en finale à Wembley après leur énorme performance en demi-finale contre Saint-Helens (35-16). Le président savoure, surtout qu'il y a moins d'un an, son équipe était à deux doigts de perdre sa place en Super League et il y a encore quatre mois, elle était dans les profondeurs du classement.

- France Bleu Roussillon : On suppose qu'il y a beaucoup d'émotion pour vous après cette qualification en finale ?

- Bernard Guasch : Effectivement, il y a beaucoup d'émotion. Quand on sait d'où on revient depuis deux ans. La saison dernière, le club était au bord du précipice. On a failli mourir. On a redémarré très difficilement et quand je vois le match qu'on a accompli cet après-midi, ça démontre qu'il y a eu beaucoup de travail et beaucoup de sérieux. On a prouvé aujourd'hui qu'on était capable de faire du grand rugby et battre cette équipe de Saint-Helens sans discussion possible.

- FBR : Comment expliquer un tel revirement de situation pour votre équipe qui était dernière de Super League en début de saison ?

- BG : Le coach a remis tout le monde sur les bons rails. Il savait où il devait aller et où il voulait amener son groupe. Aujourd'hui, le groupe le suit à 250%. Les supporters étaient là avec une grosse ambiance à Bolton, les voyants sont au vert.

"C'est peut-être la bonne occasion de ramener la Cup à Perpignan."

- FBR : Ça va vous faire quelque chose de revenir à Wembley...

- BG : C'est vrai, on y va pour la deuxième fois et on sait ce qui va se passer. On sait aussi que ça va être très difficile contre une équipe qui a l'habitude des grands événements. Mais, avec notre dynamique du moment et avec ce match complètement accompli, on va pouvoir continuer de bosser sur ce qu'on sait faire et pourquoi pas, ramener la Cup. J'avais dit un jour que je voudrais qu'on ramène quelque chose un jour à Perpignan et c'est peut-être la bonne occasion.

- FBR : Vous avez même séduit le public anglais lors de cette demi-finale...

- BG : On a vécu un grand match de rugby à XIII. On a montré qu'on était capables de rivaliser avec les plus grands clubs comme on sera capables de rivaliser aussi en finale. On a montré un rugby à XIII comme les Anglais aiment. Ce sont des puristes, des amoureux de ce sport alors ils n'ont pas caché leur plaisir en étant derrière les Dragons. On a réalisé une performance extraordinaire.